De nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont été annoncées par le gouvernement portugais le week-end dernier et entreront en vigueur demain (24 novembre).

Les municipalités seront divisées en quatre niveaux de risque de transmission de Covid-19: modéré (moins de 240 cas pour 100 000 habitants en deux semaines), élevé (plus de 240 cas), très élevé (plus de 480 cas) et extrêmement élevé (plus de 960).

A partir de demain, il y aura six arrondissements «à haut risque» en Algarve: Vila do Bispo, Lagos, Portimão, Albufeira et Faro, qui figuraient déjà sur la liste; et Lagoa, qui a été ajoutée pour la première fois.

Toutes les autres municipalités de l'Algarve sont considérées comme à «risque modéré».

Les arrondissements considérés comme «à haut risque» seront soumis à des couvre-feux nocturnes de 23 h à 5 h.

Les entreprises devront également fermer plus tôt (22h pour les magasins et supermarchés et 22h30 pour les restaurants et les événements culturels).

Enfin, le travail à distance à domicile sera soigneusement contrôlé par les autorités.

L'un des changements les plus importants pour les arrondissements «à haut risque» sera la fin des couvre-feux de fin de semaine à partir de 13 h.

Cependant, des mesures à l'échelle nationale seront également applicables dans ces municipalités, comme les verrouillages d'arrondissement prévus entre le 27 novembre et le 2 décembre et le 4 décembre et le 9 décembre ainsi que la fermeture des services scolaires et de l'administration publique les 30 novembre et 7 décembre.

Les masques ont également été jugés obligatoires sur le lieu de travail.