Rui Costa a déclaré à l’agence Lusa que l’association, dont les statuts ont déjà été rédigés, a l’intention de rassembler les communes où existent des traditions du Festas do Divino Espírito Santo.

«Nous voulons que les parties reviennent à la notoriété qu’elles avaient sur le continent, où elles ont perdu leur identité, et nous voulons préparer conjointement une demande pour le patrimoine mondial immatériel de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. [UNESCO]».

Avant de postuler à l’UNESCO, le processus doit faire l’objet d’une demande de patrimoine national immatériel.

La Chambre d’Alenquer a approuvé aujourd’hui à l’unanimité la proposition d’attribuer un intérêt municipal aux Fêtes du Divino Espírito Santo, à l’occasion du 700e anniversaire des festivités.

Dans la proposition, qui n’a pas encore été soumise à l’Assemblée municipale, la municipalité souligne que les Festivités Divines Espírito Santo ont été fondées à Alenquer par la reine Santa Isabel et son mari, le roi D.Dinis, en 1321.

Les festivités comprenaient le couronnement de l’empereur, la procession majestueuse, la procession liturgique et la distribution du bodo de viande et de pain, traditions qui ont survécu à ce jour, même si le bodo est maintenant distribué à toute la population et pas seulement à la pauvres.

Les festivités, qui ont vu le jour à Alenquer, puis se sont répandues dans le pays et dans le monde, où vivent des communautés d’émigrants, se poursuivent et ont associé un patrimoine architectural et artistique riche et diversifié.

À Alenquer, et après une longue interruption, la récupération matérielle des bâtiments de l’ancienne Casa do Espírito Santo (église et arcade), a permis de restaurer les anciens Fêtes de l’Empire, en 2007.

En plus des traditions du festival, il y a plusieurs lieux de culte à Espírito Santo, y compris la Casa do Espírito Santo à Alenquer (13ème siècle), la chapelle du Saint-Esprit de Merceana (15ème siècle), la chapelle du Saint-Esprit de Village de Gavinha (XVIIe siècle) et chapelle d’Espírito Santo do Arneiro (XVIe siècle).

L’église Santo Espírito d’Atalaia (XVe ou XVIe siècle), l’église Divino Espírito Santo da Ota (XVIe siècle), l’église de Nossa Senhora da Conceição / Ermida do Espírito Santo de Pereiro de Palhacana (XVIe siècle), la chapelle de Senhora do Ó / Chapelle de Divino Espírito Santo de Paula (12ème siècle), la Chapelle d’Espírito Santo do Paiol, la Chapelle d’Espírito Santo de Casais Brancos et la Chapelle d’Espírito Santo de Vale Benfeito.

Les festivités du Saint-Esprit à Alenquer ont commencé cette année le 4 avril et dureront jusqu’à presque la fin du mois de mai, avec un programme plus restreint en raison de la pandémie de covid-19.

FCC // VAM

Le contenu que les municipalités souhaitent demander aux Fêtes du Saint-Esprit au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO apparaît en premier à Visão.