1-1-e1669908198824-png

Les gardiens de la Serra da Estrela ont soutenu 5 399 animaux avec de la nourriture

L’Association des gardiens de la Serra da Estrela a répondu aux «besoins urgents des communautés pastorales», en raison de l’incendie qui a frappé le parc naturel de la Serra da Estrela (PNSE), et a déjà soutenu 5 399 animaux de 108 bergers du territoire.

Dans un communiqué transmis à l’agence Lusa, l’association précise que, jusqu’à vendredi, elle a réussi à « répondre à tous les besoins qui ont été détectés, ainsi aucun des troupeaux de la zone touchée du PNSE n’est affamé, ne connaît des besoins urgents ou sans soins vétérinaires d’urgence.

« Nous avons réussi à distribuer 123,2 tonnes de nourriture à 108 bergers que nous avons contactés et soutenus, représentant environ 5 399 animaux soutenus, répartis sur 19 paroisses dans six communes », a-t-il ajouté.

Selon l’association, le travail a été réalisé sur la base du volontariat total, recourant « uniquement à la bonne volonté et au dévouement de ceux qui ont été sensibilisés » à la cause, « à la défense de la continuité du pastoralisme et des communautés de montagne, en faisant don de biens et argent, ou votre temps et votre énergie ».

Les gardiens de la Serra da Estrela continueront à transmettre tous les dons reçus en nature aux centres logistiques des municipalités et des paroisses, « en veillant à ce qu’ils parviennent à ceux qui n’ont pas encore leurs réservations garanties », et même en s’assurant que « tous les les troupeaux auront la nourriture nécessaire jusqu’au retour des pâturages ».

« A compter d’aujourd’hui, et dans les temps à venir, il est de notre décision de donner la priorité à la poursuite des efforts dans les urgences attendues, et, en premier lieu, à l’activation des plans d’accompagnement pour la stabilisation urgente des sols et la protection des lignes électriques d’eau. , » il a dit.

Dans ce cadre, les objectifs de l’association sont d’accompagner et de développer, avec le foncier commun et les producteurs concernés, des actions dans les domaines d’intervention prioritaires, d’informer et de conseiller techniquement les propriétaires concernés chaque fois que nécessaire, de faire le pont avec les spécialistes partenaires et de suivre et suivre les plans et actions élaborés par les autorités compétentes.

« Nous entendons également préparer dès maintenant le développement de pépinières de germination de la flore autochtone, pour lesquelles nous avons déjà noué des contacts, afin d’anticiper les besoins futurs en plants pour le remplacement et la reconversion durable du PNSE. « , ça lit.

La communauté a également déclaré que ses membres maintiendront une « présence efficace auprès de la communauté agropastorale de Serra da Estrela, en accordant une attention particulière aux communautés touchées par les incendies de cet été », poursuivant le soutien vétérinaire, dans la préparation des demandes, dans la récupération des pâturages, sources et conduites d’eau, et dans tous les besoins qui se trouvent sur le terrain.

La Serra da Estrela a été touchée par un incendie qui s’est déclaré le 6 à Garrocho, dans la municipalité de Covilhã (district de Castelo Branco) et qui a été exclu le 13.

Le feu subit une réactivation le 15 et est considéré à nouveau maîtrisé le 17 au soir.

Les flammes se sont propagées au district de Guarda, dans les municipalités de Manteigas, Gouveia, Guarda et Celorico da Beira, et ont également atteint la municipalité de Belmonte, dans le district de Castelo Branco.

Jeudi, le Gouvernement a approuvé la déclaration de situation de calamité pour le PNSE, comme demandé par les maires des territoires concernés.

La situation de calamité a été publiée aujourd’hui dans le Diário da República et sera en vigueur pour une période d’un an, « dans le but de rétablir la normalité dans la zone géographique concernée ».

ASR (IYN/RCS) // SSS

Articles récents