« Les données auxquelles nous avons accès indiquent qu’au 1er semestre 2022, dans le domaine des TIC, nous avons au moins 35 entreprises avec des projets d’investissement à Porto achevés ou avec des projets en cours, correspondant à 2 122 nouveaux emplois », peut-on lire dans une réponse de la Chambre de Porto aux questions de l’agence Lusa.

Selon une source officielle de la mairie, les données mises à disposition « ne couvrent que les projets suivis par InvestPorto ou les projets annoncés publiquement, elles ne reflètent donc pas tout l’univers des entreprises qui se sont installées dans la ville ».

Par rapport aux années précédentes, selon les données de l’Institut national de la statistique (INE) fournies à Lusa par la mairie de Porto, fin 2020, il y avait « 1 282 établissements et 12 743 emplois dans le domaine des TIC ».

« Entre 2017 et 2020, il y a eu une création nette de 205 nouveaux établissements et 4.335 emplois dans ce domaine, ce qui correspond à une augmentation de +19% et +52%, respectivement », lit-on dans la réponse envoyée à l’agence Lusa. .

La source officielle de la municipalité dirigée par l’indépendant Rui Moreira a également mentionné qu’entre les trois années mentionnées, « les TIC ont été le secteur qui a créé le plus d’emplois à Porto, représentant 8% du personnel au service des entreprises de la municipalité », soulignant que cela représente « plus du double de la moyenne nationale ».

Par rapport à 2021 au cours des six premiers mois de cette année, « 48 entreprises avaient des projets d’investissement à Porto achevés ou en cours, correspondant à environ 4 244 nouveaux emplois ».

« On estime donc que le nombre de nouveaux emplois créés au cours de la dernière année et demie dépasse déjà le résultat accumulé au cours des 3 années précédentes (2017-2020) », précise la municipalité.

Le conseil fait également référence à la structure municipale InvestPorto, qui « a déjà suivi plus de 430 projets d’investissement et contribué à la captation de plus de 725 millions d’euros d’investissements qui ont généré la création de plus de 14 400 nouveaux emplois à Porto », depuis sa fondation en 2015.

En ce qui concerne l’installation des titulaires de nouveaux emplois dans la ville, la municipalité précise qu' »il ne sera pas possible de supposer que tous ses travailleurs résident à Porto », mais précise qu’elle a « diverses mesures pour encourager le logement qui peuvent contribuer à l’établissement de ces professionnels dans la ville de Porto ». Ville ».

Dans ce cas, il fait référence au programme Porto com Sentido, à la politique municipale de logement abordable et également aux exonérations fiscales.

JE // LIL