Les médias britanniques ont été parsemés de nouvelles «histoires de Madeleine» cette semaine suggérant que la police allemande souhaite retourner au Portugal pour donner suite à des pistes «excellentes» soutenant leur théorie selon laquelle un pédophile emprisonné aurait pu être le meurtrier de l'enfant de trois ans.

Mais, disent les histoires, «on craint» que la visite ne soit «bloquée par la police portugaise» qui ne pense pas que le suspect allemand soit coupable d’être impliqué dans le mystère de 13 ans.

Selon le Mirror, samedi, il serait «profondément embarrassant» pour les autorités portugaises que le voyage fournisse alors des preuves accablantes prouvant que les Allemands avaient raison ».

La «condamnation» de l’Allemand selon laquelle le criminel de carrière Christian Brückner est responsable de l’enlèvement de Madeleine dans un appartement de vacances à Praia da Luz en mai 2007 a été annoncée dans une vague médiatique en juin (cliquez ici).

À l'époque, de nombreuses sources sans lien avec la police allemande ont déclaré croire que Brückner était utilisé comme un bouc émissaire très commode (cliquez ici).

natasha.donn@algarveresident.com