Le chef du tourisme de l’Algarve, João Fernandes, estime que le Portugal devrait suivre les traces de l’Espagne et «  ouvrir les vannes  » en permettant aux voyageurs britanniques d’entrer dans le pays sans avoir besoin d’un test PCR négatif Covid-19.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchéz a révélé ce vendredi que les voyageurs britanniques arrivant dans le pays ne seront plus tenus de présenter un test négatif à partir de lundi 24 mai.

S’adressant à la radio TSF, João Fernandes a déclaré que le Portugal devrait emboîter le pas, car les destinations aux «règles les moins exigeantes auront un avantage concurrentiel».

Le chef du tourisme a déclaré que le programme de vaccination du Royaume-Uni est à un «stade beaucoup plus avancé» que celui du Portugal et qu’il a un taux de cas positifs pour 100 000 habitants plus faible que «n’importe quel pays de l’Union européenne».

Comme le souligne Fernandes, le Portugal est l’une des rares destinations sur la liste verte des voyages du Royaume-Uni qui, selon lui, ne sera mise à jour qu’après la fin de la pause de mi-parcours.

Selon lui, s’ouvrir à tous les vacanciers britanniques (et pas seulement à ceux dont le test Covid est négatif) donnerait au Portugal un autre avantage sur l’Espagne.

C’est aussi logiquement un moyen d’ouvrir le tourisme aux masses, car il a été largement rapporté que les coûts élevés de subir des tests Covid-19 peuvent éloigner certains touristes.

michael.bruxo@algarveresident.com