Les modifications du code de la route approuvées en novembre entrent en vigueur vendredi, avec des amendes aggravées pour l’utilisation du téléphone portable au volant et la perte de trois points sur le permis de conduire.

Le montant des amendes pour l’utilisation du téléphone portable doublera, avec une pénalité comprise entre 250 et 1 250 euros.

A la veille de l’entrée en vigueur du décret-loi 102-B / 2020, l’Autorité nationale de la sécurité routière (ANSR) a défendu que l’objectif des nouvelles règles est d’accroître la sécurité routière et d’adopter des mesures pour réduire la bureaucratie.

Parmi les changements, nous soulignons l’augmentation de l’amende pour l’utilisation d’un téléphone portable au volant et la soustraction de trois points sur le permis de conduire, au lieu des deux points précédents, «semblable à la conduite sous l’influence de l’alcool», ainsi que l’inclusion des conducteurs de véhicules non caractérisés utilisés pour le transport rémunéré de passagers utilisant la plateforme électronique (TVDE) dans le groupe de conducteurs soumis au régime particulier, qui considère la conduite avec un taux égal ou supérieur à 0,20 gramme / sous l’influence de l’alcool / l.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, l’ANSR a rappelé l’obligation pour les tracteurs de se déplacer avec une arche de sécurité érigée et en position de service, à condition qu’ils soient homologués avec cette structure, ainsi que l’utilisation de la ceinture et des autres dispositifs de sécurité avec lesquels les véhicules sont installés. équipé, y compris des «témoins lumineux spéciaux» (rotatif jaune).

Le non-respect de cette consigne peut entraîner une amende comprise entre 120 et 600 euros.

Les amendements consacrent également l’interdiction du stationnement et des nuitées dans les camping-cars en dehors des endroits autorisés.

Des pouvoirs d’inspection ont été attribués à la GNR, à la PSP, à la police maritime et aux communes pour agir en dehors de la voie publique et des zones protégées en cas de nuitées et de stationnement de camping-cars ou camping-cars en dehors des lieux autorisés.

Il est désormais possible de présenter les documents d’identification aux entités d’inspection via l’application id.gov.pt.

Les nouvelles mesures couvrent également les scooters électriques, qui deviennent équivalents aux vélos lorsqu’ils atteignent une vitesse maximale de 25 kilomètres par heure ou une puissance continue maximale de 0,25 kilowatts.

Ceux qui atteignent des vitesses supérieures à ces limites sont passibles d’amendes de 60 à 300 euros, s’ils circulent au mépris des caractéristiques techniques respectives et du régime de circulation applicable, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent plus circuler sur les pistes cyclables et sur les pistes piétonnes et cyclables.

Les forces et services de sécurité et l’Autorité nationale de sécurité routière communiquent désormais par voie électronique à des fins de participation contre-nationale et d’enregistrement statistique.

La révision du code de la route permet également de concentrer toutes les catégories de véhicules sur le permis de conduire, permettant la suppression des permis de conduire des tracteurs et des engins agricoles ou forestiers sur la voie publique, et l’exemption de la levée des infractions administratives pour les conducteurs de véhicules de secours d’urgence ou de missions d’intérêt public.

Dans le cadre des nouvelles mesures, les conducteurs pourront récupérer leur permis de conduire expiré, en passant des examens ou en suivant des cours de formation.

Les amendements portent sur quatre diplômes complémentaires du code de la route, à savoir le règlement de la qualification légale à conduire et le décret-loi qui établit le dossier individuel du conducteur.

Le Conseil des ministres a approuvé le 27 novembre les modifications du code de la route actuellement en vigueur.

AH (CMP / RCS) // SB

Le contenu Les modifications du code de la route entrent en vigueur vendredi avec des amendes accrues apparaît en premier dans Vision.