Le nombre d'allocations chômage a augmenté de 39,3% en juillet par rapport au même mois de 2019, à 221765, les allocations chômage initiales ayant presque doublé, révèle le bilan statistique publié aujourd'hui par la Sécurité sociale.

«Les 221765 allocations de chômage traitées en juillet 2020 correspondent à une légère augmentation de 64 allocations par rapport au mois précédent et à une augmentation de 39,3% en tenant compte de juillet 2019», hors prolongations des allocations de chômage, il peut être lu dans le document préparé par le Bureau de la stratégie et de la planification (GEP) du ministère du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale.

L'allocation de chômage a enregistré une augmentation de 45,4% en glissement annuel, mais une légère baisse de 0,3% par rapport au mois précédent, couvrant 192 095 personnes.

Le nombre de bénéficiaires de l'allocation de chômage initiale était de 10 894 juillet, ce qui correspond à une augmentation de 97,6% par rapport au même mois de l'année dernière et à une baisse de 0,8% par rapport au mois précédent.

L'allocation de chômage initiale est une prestation attribuée à ceux qui sont tombés au chômage, mais qui ne remplissaient pas les conditions pour percevoir des allocations de chômage.

Dans le cadre des mesures covid-19, la durée pour garantir l'accès à l'allocation chômage initiale a été divisée par deux (90 jours au lieu de 180 jours). Le délai a été ramené à 60 jours en cas de chômage dû à l'expiration du contrat de travail à durée déterminée ou à la résiliation du contrat de travail à l'initiative de l'employeur pendant la période d'essai.

Les statistiques montrent également que les bénéficiaires de l'allocation de chômage ultérieure (prestation versée à ceux qui ont déjà épuisé les allocations de chômage) ont diminué de 13,9% sur un an, mais ont augmenté de 6,6% par rapport à juin, à 17 683.

«Par âge et par rapport à juillet 2019, il y a encore des augmentations des prestations traitées dans toutes les tranches d'âge, les plus jeunes se démarquant: le groupe des 24 ans ou moins (164,6%), entre 25 et 25 ans. 34 ans (84,0%), entre 35 et 44 ans (43,3%), et entre 45 et 54 ans (30,2%) », indique le GEP.

Selon les statistiques mensuelles, la valeur moyenne des allocations de chômage était de 502,46 euros en juillet, légèrement inférieure à 504,65 euros en juin et supérieure aux 498,46 euros enregistrés le même mois de l'année précédente.

Le nombre de chômeurs inscrits dans les centres pour l'emploi a augmenté de 37% en juillet en glissement annuel et de 0,2% par rapport à juin, selon les données publiées aujourd'hui par l'Institut pour l'emploi et la formation professionnelle (IEFP).

Selon l'IEFP, à la fin du mois de juillet, 407 302 chômeurs étaient enregistrés dans les services de l'emploi du continent et des régions autonomes, soit 74,5% d'un total de 546 846 demandes d'emploi.

Le nombre total de chômeurs inscrits dans le pays était supérieur à celui enregistré le même mois de 2019 (37%) et par rapport au mois précédent (0,2%).

DF (ICO) // EA