Le Conseil du gouvernement des Açores (PSD/CDS-PP/PPM) a autorisé le transfert de 1,9 million d’euros pour compenser les dépenses des agriculteurs dans les zones « soumises à des contraintes naturelles », dans le cadre du programme PRORURAL+.

Le Conseil de gouvernement a décidé d’autoriser le transfert à l’Institut de financement de l’agriculture et de la pêche d’un montant de 1,9 million d’euros destiné au paiement des dépenses liées aux zones soumises à des contraintes naturelles ou autres contraintes spécifiques », a déclaré le sous-secrétaire de la Présidence, Pedro Faria e Castro.

Le responsable s’exprimait au Palácio da Conceição, à Ponta Delgada, lors de la présentation des délibérations de la réunion du Conseil du gouvernement régional.

Ce sont les zones qui sont identifiées par le Secrétariat régional à l’agriculture – qui est responsable de ces paiements – comme sensibles », a-t-il ajouté, sans détailler les zones en question.

Faria e Castro a souligné que ces paiements sont inclus dans le programme de développement rural de la région autonome des Açores (PRORURAL+) 2014-2020, financé par des fonds européens du Fonds européen agricole pour le développement rural.

Le gouvernement régional, qui s’est réuni sous la présidence du vice-président, Artur Lima (en raison du fait que le chef de l’exécutif, José Manuel Bolieiro, était en vacances), a décidé de déclarer la construction d’une sous-station électrique «d’intérêt public». 30/15 kV d’énergie à Madalena, un « investissement essentiel pour garantir la qualité et la continuité de l’approvisionnement en électricité » sur l’île de Pico.

La construction de cette sous-station, a-t-il poursuivi, aura lieu dans une zone classée en réserve agricole régionale et devra « respecter » le régime juridique établi pour ces zones de réserve.

Étant donné qu’il s’agit d’un investissement essentiel pour garantir la qualité et la continuité de l’approvisionnement en électricité sur l’île de Pico, la construction d’une nouvelle sous-station relève des exceptions du régime légal de la Réserve agricole régionale », a-t-il noté.

Le gouvernement des Açores a « décidé » de « réglementer les conditions dans lesquelles il devrait être opérationnalisé et exécuté » le projet « Philosophie pour les enfants et les adolescents : un instrument pour renforcer l’inclusion sociale », prévu pour les îles de Terceira, São Jorge et Graciosa .

Le projet en question a reçu un soutien national de 100 000 euros, qui a été transféré par le gouvernement de la République à la région, dans le cadre du budget participatif Portugal 2018.