Le réalisateur portugais Alfredo Tropa, auteur de documentaires et d'émissions de télévision, tels que "O Povo que Canta", qu'il a réalisé avec le musicologue Michel Giacommetti, est décédé aujourd'hui à l'âge de 81 ans, a annoncé la Portuguese Film Academy.

«Alfredo Tropa nous a quittés aujourd'hui. Réalisateur d'innombrables documentaires et programmes télévisés, notamment pour RTP où il a travaillé pendant de nombreuses années, il a également contribué au cinéma portugais avec la réalisation de plusieurs courts métrages », explique une note publiée sur la page Academia Portuguesa de Cinema sur le réseau social Facebook.

Le réalisateur portugais, décédé à l'âge de 81 ans, sera «l'un des lauréats du Prix Sophia de Carreira 2020, célébrant ainsi l'académie, le 50e anniversaire de la naissance du Centro Português de Cinema», poursuit l'Académie portugaise de cinéma, dans l'information publié sur votre page Facebook.

Parmi les longs métrages d'Alfredo Tropa, marié à la réalisatrice Teresa Olga, «Pedro Só» en 1972 et «Bárbara» en 1980 se distinguent.

Né à Porto en 1939, Alfredo Ricardo Rezende Tropa a étudié à la Faculté des sciences de l'Université de Coimbra, où il a débuté dans le mouvement des ciné-clubs et réalisé son premier court-métrage, "Inundações", en 1960.

En 1961, il part pour Paris, boursier du Fonds National du Cinéma, ayant obtenu un diplôme de metteur en scène de l'Institut des Hautes Études Cinématographiques.

Il a effectué un stage à la télévision française, comme le rappelle le «Dictionnaire du cinéma portugais», de Jorge Leitão Ramos, et est retourné au Portugal pour participer à la fondation de Media Filmes.

Il a commencé sa carrière en tant que réalisateur assistant dans les films fondateurs de Cinema Novo Português, tels que "Mudar de Vida", de Paulo Rocha, et "Uma Abelha na Chuva", de Fernando Lopes, un mouvement dans lequel son expression se comprendrait, à travers des œuvres comme "Pedro Só".

Il est l'un des noms fondateurs du Centro Português de Cinema et l'un des premiers cinéastes portugais soutenus par la Fondation Calouste Gulbenkian.

Alfredo Tropa a rejoint RTP en 1968. C'est le réalisateur qui a accompagné l'enquête du musicologue Michel Giacometti et du compositeur Fernando Lopes-Graça, dans tout le pays, et qui a été documenté dans la série «O Povo que Canta» (1971 ). Il a également dirigé les archives et la documentation de la télévision publique.

Sa filmographie comprend des courts métrages tels que «Regata» (1968), «Um Homem, Uma Obra» (1973) et les longs métrages «Pedro Só» (1970) et «Bárbara» (1979).

Pour RTP, il a également réalisé la série de fiction «Luísa et les autres» (1987).

Il a reçu le diplôme de Commandeur de l'Ordre de l'Infant D. Henrique.

AFE // MAG

Le contenu est décédé le réalisateur Alfredo Tropa, qui a réalisé "O Povo que Canta" apparaît pour la première fois à Visão.