L’ancien doyen de l’université d’Évora est décédé samedi, à l’âge de 82 ans, à l’hôpital Santa Luzia, à Elvas, dans le quartier de Portalegre, où il était hospitalisé.

« La disparition du professeur Manuel Ferreira Patrício représente une grande perte pour la famille social-démocrate, car tout au long de sa vie, cet éminent professeur s’est toujours battu pour les idéaux du PSD, face à une grande adversité publique et privée pour son courage et sa fermeté dans la défense de les idéaux de la social-démocratie, en particulier dans l’Alentejo et surtout dans les premières années post-révolutionnaires », souligne la note de la direction du PSD.

La direction du parti affirme qu’en tant que militant, Manuel Ferreira Patrício « a toujours montré son visage et n’a jamais baissé les bras », occupant plusieurs postes de direction au PSD, dont celui de président de la Commission politique du district d’Évora.

« En tant qu’universitaire, Manuel Ferreira Patrício laisse un héritage d’une énorme pertinence en tant que linguiste, philosophe et éducateur », soulignent les sociaux-démocrates, soulignant son rôle à la tête de l’Université d’Évora, où il était professeur titulaire et doyen.

« Le PSD s’incline devant la mémoire d’un militant aussi exceptionnel, dans la certitude que l’héritage du professeur Manuel Ferreira Patrício le gardera bien vivant et présent dans la mémoire des générations actuelles et futures », ajoute le texte.

Né à Montargil, dans la municipalité de Ponte de Sor, Portalegre, le 23 septembre 1938, Ferreira Patrício a reçu la Grand-Croix de l’Ordre de l’Infante D. Henrique, en 2012, par le président de la République de l’époque, Cavaco Silva.

L’ancien doyen était titulaire d’un diplôme en philosophie de la Faculté des lettres de l’Université de Lisbonne, d’un doctorat en sciences de l’éducation, spécialisé en philosophie de l’éducation, et d’un agrégat en théorie de l’éducation et axiologie de l’éducation.

Ferreira Patrício a été doyen de l’Université d’Évora entre 2002 et 2006, où il a été professeur, président du Conseil du Département de pédagogie et d’éducation et du Conseil pédagogique, entre autres.

Le pédagogue a également été directeur général du Département de l’enseignement supérieur du ministère de l’Éducation, président de la Commission de planification de la région Sud, de l’Institut d’innovation pédagogique du ministère de l’Éducation et du Conseil scientifique de l’École supérieure d’enseignement de Béja.

En plus de la Grand-Croix de l’Ordre de l’Infante D. Henrique, il a également reçu le doctorat Honoris Causa de l’Université de Porto, en 2002, et la Médaille municipale du mérite, classe d’or, par le conseil municipal d’Évora, en 2006 .

Dans un communiqué envoyé à Lusa, l’Université d’Évora a indiqué que l’actuelle recteur de l’académie, Ana Costa Freitas, avait décrété trois jours de deuil académique pour la mort de Manuel Ferreira Patrício.

SMA (APL/SM) // MAG