Le Secrétariat national du PS élit aujourd’hui sa Commission permanente, un organe composé de dirigeants socialistes sans fonctions gouvernantes, coordonné par le secrétaire général adjoint, José Luís Carneiro, et qui comptera six nouveaux éléments sur un total de sept.

Ce soir, a déclaré à Lusa une source de la direction socialiste, Porfírio Silva sera également choisi pour le poste de directeur du Bureau des études du PS, en remplacement de João Tiago Silva, bien que cet ancien secrétaire d’État reste au secrétariat national du parti.

Porfírio Silva est vice-président du groupe parlementaire PS, député élu par Aveiro et fait partie du secrétariat national depuis qu’António Costa a pris ses fonctions de secrétaire général en novembre 2014.

De l’équipe précédente du Comité permanent du PS, ne passe qu’à l’actuel Luís Patrão, qui depuis 2014 est responsable de l’administration et des finances de ce parti, le retour dans cet organe de Porfírio Silva étant également enregistré.

Les anciens secrétaires d’État Jamila Madeira et Susana Amador, les députés Pedro Cegonho et Pedro do Carmo, et le leader de l’UGT Sérgio Monte rejoignent la Commission permanente du PS.

Pedro do Carmo, ancien dirigeant de la Fédération PS du Baixo Alentejo, va être secrétaire national à l’Organisation, l’une des fonctions les plus importantes en direction des socialistes, avec Pedro Cegonho comme adjoint, qui dans ce Comité permanent sera également chargé de modernisation et dés.

Jamila Madeira, ancienne eurodéputée PS, sera secrétaire nationale aux Relations internationales, fonction qu’elle exercera en collaboration avec Francisco André, vice-président du Parti socialiste européen (PSE).

Dans la nouvelle équipe du Comité permanent, Sérgio Monte sera responsable du travail et Susana Amador, ancienne présidente de la Chambre d’Odivelas, sera responsable des autarchies.

En revanche, le secrétaire d’État Francisco André, les députés socialistes Maria Antónia Almeida Santos, Hugo Pires et Maria da Luz Rosinha, le professeur d’université Rui Pena Pires et la coordinatrice des subventions EEA, Susana Ramos, quittent le Comité permanent.

Les décisions prises maintenant incluent la composition du comité de gestion du PS, qui sera composé de Luís Patrão, Jamila Madeira et Hugo Pereira.

Toujours selon une source de la direction PS, lors de la prochaine réunion de la Commission nationale de ce parti, une proposition sera présentée pour la nomination d’Edite Estrela comme directeur de « Ação Socialista » et José Leitão comme directeur de « Portugal Socialista » .

Sept syndicalistes socialistes ont également été invités à participer aux réunions de la Commission nationale du PS, mais sans droit de vote, dont cinq de la Tendance syndicale socialiste de l’UGT et deux du Courant syndical socialiste de la CGTP.

Alors que l’agence Lusa avançait mercredi, le Centre gauche du PS sera coordonné par le professeur d’université Rui Pena Pires, ayant dans son équipe l’historienne Fernanda Rollo, qui est indépendante, et le fondateur du PS et du JS José Leitão.

Samedi dernier, la Commission nationale du PS a élu le Secrétariat, l’organe exécutif des socialistes, qui comprend les ministres Mariana Vieira da Silva, Alexandra Leitão, Ana Mendes Godinho et Graça Fonseca, les anciens secrétaires d’État Bernardo Trindade et João Tiago Silveira, les maires Eduardo Vítor Rodrigues, Carla Tavares et Isilda Gomes, en plus des sept membres susmentionnés du Comité permanent.

Au secrétariat national du PS figurent également l’ancien maire de Lisbonne Fernando Medina, les secrétaires d’État Eurico Brilhante Dias et João Torres et les députés Marcos Perestrello, Maria da Luz Rosinha et João Azevedo (député) et le député européen Pedro Marques.