1-1-e1669908198824-png
39732828_wm-7018020-5114846-jpg

Le PS « perplexe » face aux critiques du PSD discutera « jusqu’à la limite » des amendements au règlement intérieur

S’adressant aux journalistes au parlement, Eurico Brilhante dias a réagi aux déclarations du leader parlementaire social-démocrate, Joaquim Miranda Sarmento, qui a déclaré que le PSD votera contre les amendements au Règlement si le PS insiste sur un modèle de débats avec le Premier ministre sur une base régulière mensuelle et sans les réponses actuelles des parties au chef de l’exécutif.

Brilhante Dias a rappelé que le dernier amendement au Règlement intérieur – qui a mis fin aux débats bimensuels avec le Premier ministre et a été approuvé en 2020 – avait les votes favorables du PSD, à un moment où le PS était « un parti minoritaire dans l’hémicycle ». ”.

« Je suis un peu perplexe que le PSD, qui était fondamental pour nous d’avoir une majorité pour réviser le Règlement, réduise la fréquence [dos debates com o primeiro-ministro] (…), le même PPD/PSD veut voter contre quand le parti majoritaire, qui est le PS, va augmenter la fréquence de visite du Premier ministre », a-t-il dit.

Le leader parlementaire du PS a accusé le PSD d’avoir « un avis les lundis, mercredis et vendredis, un autre les mardis, jeudis et samedis » et de changer de posture au fur et à mesure qu’il change de chef.

« Quelqu’un doit assurer une certaine stabilité. Nous réalisons qu’il est nécessaire que le parlement interagisse plus fréquemment avec le gouvernement dans sa fonction de contrôle. Pour cette raison, nous proposons que les débats aient à nouveau lieu tous les quinze jours avec le premier ministre et avec les ministres sectoriels », s’est-il défendu.

A la question de savoir si le PS peut défendre seul les modifications du règlement intérieur, Eurico Brilhante Dias a répondu : « Je ne sais pas si le PS sera seul ».

« Le PS continue de travailler sur ce modèle et (…) il serait inapproprié pour moi de conclure cette discussion alors que le groupe de travail qui revoit le Règlement continue de travailler », a-t-il dit.

Eurico Brilhante Dias a également indiqué que le PS « continue de travailler avec tous les partis » et continuera à discuter des amendements au Règlement « jusqu’à la limite, jusqu’au moment du vote global final ».

Interrogé sur la disponibilité du PS pour approuver seul les modifications du Règlement, Brilhante Dias a souligné que son parti ne veut pas « approuver seul le Règlement ».

Abordant plus tard les déclarations du leader parlementaire du PSD – qui a admis que, notamment, son parti pourrait voter en faveur de plusieurs points du Régiment, bien qu’ils les considèrent comme « absolument latéraux » -, Eurico Brilhante Dias a souligné que cela montre que le PS va pas voter « jamais seul ».

TA // SF

Articles récents