« Nous commencerons en septembre avec les journées parlementaires du PS, qui auront lieu les 11, 12 et 13 septembre dans le district de Leiria », a annoncé Eurico Brilhante Dias dans des déclarations aux journalistes à l’Assemblée de la République, après la dernière réunion du groupe parlementaire socialiste avant la pause.

Selon le chef de file du banc parlementaire PS, le choix pour l’arrondissement de Leiria est lié au fait qu’il s’agit « d’un arrondissement particulièrement intéressant sur le plan économique », « entrepreneurial et diversifié », et parce qu’« il a aussi maintenant, dans le cadre des feux de forêt, une réalité » qu’il faut surveiller « avec une grande proximité ».

Brilhante Dias a souligné que, lors des journées parlementaires, le PS lancera « l’agenda de l’année législative », soulignant que, « en bons termes », les socialistes laissent, dès à présent, « un travail préparé pour un démarrage en septembre tout au long de la année ». vapeur ».

Parmi les initiatives législatives qui sont en attente pour la reprise des travaux parlementaires, le chef de file parlementaire du PS a notamment mis en avant la « modification du règlement, la modification de la loi sur les métadonnées » ou encore « la loi sur la nationalité ».

Sur les violences conjugales, sujet choisi par le PS pour l’actuelle session législative, qui s’achève en septembre 2023, Brilhante Dias a rappelé que cela « sera le filigrane » de toutes les initiatives du PS.

« Nous reviendrons en septembre avec des initiatives dans ce domaine, tant au sein de l’hémicycle qu’à l’extérieur de l’hémicycle, donnant de la visibilité à une réalité que nous devons combattre », a-t-il souligné.

Faisant le bilan de l’année législative qui s’achève, Brilhante Dias a déclaré que « le groupe parlementaire PS, au cours de ces premiers mois, a eu l’occasion de participer à un processus de démarrage de la législature qui a pour unique jalon l’approbation du budget de l’État. pour 2022 ».

Brilhante Dias a également souligné que le PS avait « l’opportunité de lancer la loi sur l’aide médicale à mourir, la modification de la loi sur les ordres professionnels » et, s’adressant à la plénière cet après-midi, a souligné que « deux processus très importants dans le cadre de la communications électroniques ainsi que des autorités de la concurrence ».

« Par conséquent, le groupe parlementaire a fait preuve de cohésion dans son soutien au gouvernement, avec une initiative législative dans des domaines particulièrement importants, malgré seulement quatre mois de session législative », a-t-il souligné.

Pour illustrer ce soutien au gouvernement de la part du groupe parlementaire PS, Brilhante Dias s’est adressé au débat sur l’état de la nation, qui s’est tenu ce mercredi à l’Assemblée de la République, pour souligner que le PS « n’a pas seulement soutenu le gouvernement, mais aussi prouvé et démontré qu’il est le garant fondamental de la stabilité politique du pays ».

AT/PMF // ACL