Le procès de huit «djihadistes» portugais doit s'ouvrir le 8 juillet, écrit Expresso – soulignant que seuls deux des hommes seront présents.

Les autres ont été «perdus au combat», et l'un d'entre eux serait en prison en Syrie. Le procès intervient après six ans au cours desquels les autorités ont surveillé les hommes – tous auraient été connectés après avoir déménagé du Portugal à Londres (cliquez ici.

Les huit font chacun face à trois accusations distinctes de terrorisme.