Le Festival international de littérature et de langue portugaise – Lisbonne 5L a la direction artistique de José Pinho, créateur de Folio, et est une initiative de la mairie de Lisbonne (CML), qui vise à célébrer la Journée mondiale de la langue portugaise et à promouvoir la langue, la littérature, les livres, les librairies, la lecture, les auteurs et leurs lecteurs, a annoncé la municipalité dans un communiqué.

Pendant cinq jours, plus de 70 auteurs de huit nationalités se réunissent à Lisbonne pour participer au festival qui proposera un programme diversifié, qui comprend des débats, des tables d’auteurs, des concerts, du cinéma, des performances, des réunions et des expositions, se déroulant dans différents espaces, qui aller du Théâtre São Luiz au Musée de la Pharmacie, en passant par le Capitetio Cineteatro et Cinema Ideal.

Les rues, librairies, places et places de Lisbonne seront également le théâtre de certaines des initiatives prévues pour cette édition du Festival 5 L.

Les débats et les tables des auteurs ont lieu au Teatro Municipal de São Luiz et au Musée de la pharmacie et sont suivis par des écrivains et spécialistes renommés et nationaux, confirmés et nouveaux arrivants.

Les auteurs invités comprennent des Portugais tels que Hugo Cardoso, Inês Fonseca Santos, André Letria, Carla Oliveira, Isabel Minhós Martins, Pedro Mexia, José Pacheco Pereira, Bruno Vieira Amaral, Cláudia Andrade, João Tordo, Dulce Maria Cardoso, Isabel Rio Novo, Lídia Jorge , Mário de Carvalho, Mário Zambujal, Teolinda Gersão, Gonçalo M. Tavares, Filipe Melo, Valter Hugo Mãe, Afonso Cruz, Matilde Campilo ou José Luis Peixoto.

Venus d’autres pays lusophones, les écrivains Itamar Vieira Junior, Paulo Werneck, Paulo Scott, du Brésil, José Eduardo Agualusa et Ondjaki, d’Angola, et Innocence Mata, de São Tomé et Príncipe, sont attendus.

Y participent également des auteurs d’autres nationalités, comme Alberto Manguel (Argentine), Doris Wieser (Allemagne), Jean-Luc Nancy et Guillaume Husson (France), Donatella Di Cesare et Leonardo Taiuti (Italie), Jorge Carrión et Jesús Trueba (Espagne) ), entre autres.

Ces rencontres aborderont des questions d’actualité dans le contexte de la création, de la production et de la circulation de la littérature, mais aussi de la science, du cyberespace, des loisirs, de l’économie et, surtout, de la condition humaine.

La parole sera également célébrée à travers la musique, plus spécifiquement, à travers des concerts, dans lesquels la «parole écrite, parlée, musicisée et chantée» occupe une place centrale.

Cet événement comprendra la participation d’artistes tels que l’Ensemble de poésie ou l’Orchestre de poésie de Lisbonne, mais aussi Sérgio Godinho, Filipe Raposo, Capicua et Camané.

«Des artistes lusophones se rencontrent au Cineteatro Capitólio, pour donner une voix à Langue et Littérature, en créant des univers poétiques sous forme de spectacles musicaux», précise le communiqué.

Le Cinéma Idéal sera un espace pour le cycle cinéma «Filmar Literatura», une sélection de films adaptés de différentes œuvres et genres littéraires, allant des nouvelles aux romans graphiques, dans un programme exclusif, créé en partenariat avec IndieLisboa et qui exposera «Uma abeille sous la pluie», «Apocalypse Now», «Blow-Up», «Poulet aux prunes» et «Brusquement l’été dernier».

La performance «Bem Essencial, Pão, Água e Livros», avec une conception artistique de Madalena Victorino et Pedro Salvador, est un voyage performatif, avec la participation du public (par pré-inscription), à travers les rues, les places et les ruelles de la centre-ville de Lisbonne.

Lors de ce festival, il y aura également un lieu pour deux expositions, l’une des «Cartas de Lisboa» et l’autre des «Ilustrados Albums», qui seront exposées sur cinq places de la ville et à la librairie Snob / Brotéria.

La première exposition, «Cartas de Lisboa», organisée par Rita Marquilhas, rassemble 45 lettres écrites il y a des centaines d’années, qui ont inspiré quatre artistes portugais contemporains à créer une illustration, qui sera présentée côte à côte avec la lettre correspondante.

La deuxième exposition, «Albums illustrés», organisée par Sara Amado, rassemble une bibliothèque de 25 albums illustrés et 25 activités développées par des écoliers dans le cadre du projet «A Janela», un programme 5L pour l’éducation à la citoyenneté au 1er cycle , fonctionnant jusqu’en 2022.

Quant aux «Itinéraires littéraires», ce sont des voyages dans la ville, guidés par les yeux et les mains d’auteurs portugais de renom, qui emmènent le public dans les rues de Lisbonne, revisitant des œuvres et découvrant des auteurs classiques moins connus: Joaquim Paço d’Arcos , Eça de Queirós, Luís de Camões et Ricardo Reis, interprétés par José Saramago.

Des diffusions en direct sur Instagram et une carte numérique des paysages littéraires de Lisbonne sont également prévues.

Parallèlement à ce programme central du festival, des activités parallèles se déroulent, développées par un ensemble de partenaires – éditeurs, librairies et espaces culturels – «complices de la volonté de transformer la ville, pendant ces cinq jours, dans le cadre d’un grand festival dédié à la langue et à la littérature », met en évidence la chambre.

Le programme complet du Festival 5L, ainsi que le programme parallèle du festival, peuvent être consultés sur le site http://www.lisboa5l.pt.

La première édition du nouveau Festival international de Lisbonne 5L était initialement prévue pour mai 2020, mais la pandémie de Covid-19 l’a contraint à reporter l’initiative pour cette année.

Au moment de son annonce pour la première fois, la mairie de Lisbonne a expliqué que José Pinho était l’auteur de la proposition choisie par la commune «dans le cadre de l’appel d’offres public pour la direction artistique du Lisboa 5 L Festival» et que «ce sera à lui la programmation et la coordination générale de cet événement».

CML a rappelé que José Pinho est «le créateur, directeur, commissaire et coordinateur des festivals littéraires Folio – Festival littéraire international d’Óbidos et Latitudes: Viagens e Viajantes», qui «a également joué le rôle de libraire et éditeur» et «a été co- fondateur de Ler Slowly, un projet qui a débuté au Bairro Alto et qui, au cours des 20 dernières années, a traversé six espaces dans la ville de Lisbonne, le dernier étant LX Factory ». Il était également «responsable de l’installation des librairies Óbidos dans le cadre du projet Óbidos Vila Literária, co-fondateur de la Nouvelle Librairie Française de Lisboa et associé gérant de Ferin, une librairie historique également située dans la capitale».

«Il a installé les librairies de Portugal País Invited aux Foires du livre de Séville et Madrid, en Espagne, et Guadalajara, au Mexique, et a participé à des festivals littéraires et des conférences internationales dans plusieurs pays du monde, comme l’Espagne, l’Italie, la France, Brésil, Canada, Australie, entre autres », a souligné la LMC.

La tenue d’une réunion internationale de littérature et de langue portugaise à Lisbonne est venue d’une proposition du PCP, qui a été approuvée lors d’une réunion de la chambre en septembre 2018.

AL (JRS / FYM) // TDI