Selon un communiqué publié vendredi par l’Agence du Trésor et de la gestion de la dette publique – PICG, les adjudications d’aujourd’hui ont lieu à 10h30, «avec échéance le 18 octobre 2030 et le 12 octobre 2035. , avec un montant indicatif global compris entre 1 000 et 1 250 millions d’euros ».

Le PICG prévoit d’émettre 15 milliards d’euros de dette OT cette année.

Selon un communiqué de l’entité présidée par Cristina Casalinho, le Programme de financement de la République portugaise prévoit que «le montant des besoins nets de financement de l’État en 2021 devrait être d’environ 14 milliards d’euros».

«La stratégie de financement pour 2021 se concentrera sur l’émission de titres de dette publique sur les marchés financiers en EUR [euros] avec l’émission régulière de bons du Trésor (OT), pour favoriser la liquidité et un fonctionnement efficace des marchés primaire et secondaire », peut-on lire dans la note d’information.

Selon le PICG, « un montant de 15 milliards d’euros sera obtenu via l’émission brute d’OT, combinant unions et adjudications, garantissant des émissions mensuelles », avec les enchères « ayant la participation d’Opérateurs spécialisés dans les titres du Trésor (OEVT) et opérateurs du marché primaire (OMP) », qui se tient le deuxième ou quatrième mercredi de chaque mois.

« Le montant indicatif et les lignes OT à rouvrir seront annoncés au marché jusqu’à trois jours ouvrables avant l’enchère », selon le communiqué publié aujourd’hui.

Concernant les bons du Trésor (BT), le PICG s’attend à ce que le financement net résultant de son émission «ait un impact nul sur le solde», ajoutant que «la stratégie d’émission sera maintenue tout au long de la courbe, combinant des termes courts à long terme ».

«Le PICG continuera à organiser des enchères BT mensuelles le troisième mercredi de chaque mois et, si la demande des investisseurs le justifie, il pourra également utiliser le premier mercredi», explique l’entité dirigée par Cristina Casalinho.

Jeudi également, le Conseil des ministres a approuvé une résolution autorisant l’ICGP « à émettre de la dette publique conformément aux limites fixées dans le budget de l’Etat pour 2021 », selon le communiqué publié aujourd’hui à l’issue de la réunion.

Selon OE2021, l’Etat peut s’endetter cette année à hauteur de 19,9 milliards d’euros.

JE // JNM

Le contenu que le Portugal va sur les marchés aujourd’hui pour lever jusqu’à 1 250 ME lors des premières enchères de l’année apparaît d’abord à Visão.