1-1-e1669908198824-png
le-partage-des-ressources-entre-les-hopitaux-ne-resout-pas

Le partage des ressources entre les hôpitaux ne résout pas un problème fondamental – Sindicato Independent dos Médicos

Selon une décision du conseil d’administration du Service national de santé, à laquelle l’agence de Lusa avait accès, les hôpitaux de Setúbal, Almada et Barreiro partageront des ressources pour garantir le fonctionnement d’au moins deux services d’urgence en gynécologie et obstétrique pendant Noël et La nouvelle année.

Selon la décision signée lundi par le directeur exécutif du Service national de santé (SNS), Fernando Araújo, Centro Hospitalar Barreiro-Montijo, Hospital Garcia de Orta et Centro Hospitalar de Setúbal coopèrent et partagent des ressources afin de garantir l’accès à au moins deux Urgences Gynécologiques et Obstétriques dans la zone d’influence de ces unités hospitalières, en toutes circonstances, notamment pendant les périodes de fêtes de Noël et du Nouvel An.

Pour le président du Syndicat des médecins indépendants, Jorge Roque da Cunha, la mesure ne résout pas le problème fondamental de ces unités, à savoir « la nécessité d’embaucher des médecins » et de les empêcher de quitter le SNS, notamment les anesthésistes obstétricaux.

« Comme ces problèmes ne sont pas résolus, concentrer les urgences nécessite de renforcer les barèmes et il n’y a pas de médecins à cet effet », a-t-il dit.

Selon Jorge Roque da Cunha, l’augmentation du flux de patients vers ces maternités, qui sont déjà à leur limite, va créer des problèmes.

« Ce n’est pas un problème de vacances, de Noël ou du Nouvel An. Si les enjeux de fond ne sont pas résolus, les problèmes demeurent et affectent l’accès aux soins des plus démunis d’un point de vue financier », a-t-il souligné, ajoutant que les hôpitaux sont dépendants de prestataires sans lien avec les unités.

Dans le cadre de la délibération, les trois institutions mobilisent des ressources pour assurer le plein fonctionnement des services d’urgence gynécologiques et obstétriques et du bloc d’accouchement respectif du centre hospitalier Barreiro-Montijo et de l’hôpital Garcia de Orta entre vendredi (23) et lundi (26).

Le service d’urgence gynécologique et obstétrique du Centro Hospitalar de Setúbal assume le niveau 1 du plan d’urgence défini par la Commission de suivi de l’intervention d’urgence en gynécologie/obstétrique et le bloc d’accouchement entre 08h00 et 20h00 le vendredi le vendredi et le niveau 3 entre 20h00 le vendredi et 08h00 le lundi.

Les services d’urgence de gynécologie et d’obstétrique du Centro Hospitalar Barreiro-Montijo et de l’hôpital Garcia de Orta fonctionneront comme d’habitude le week-end du 23 au 26 décembre 2022.

Entre le 30 décembre et le 2 janvier, les trois institutions mobilisent des ressources pour assurer le plein fonctionnement des services d’urgence gynécologiques et obstétriques de l’hôpital Garcia de Orta et du Centro Hospitalar de Setúbal.

Dans ce contexte, selon la délibération, le service d’urgence gynécologique et obstétrique du Centro Hospitalar Barreiro-Montijo assume le niveau 1 du plan d’urgence défini par la Commission de suivi de la réponse dans les blocs urgents de gynécologie/obstétrique et d’accouchement entre 08:00: 00 et 20h00 le 30 décembre 2022 et niveau 3 entre 20h00 le 30 décembre 2022 et 08h00 le 2 janvier 2023.

Les services d’urgence de gynécologie et d’obstétrique de l’hôpital Garcia de Orta et du Centro Hospitalar de Setúbal fonctionneront comme d’habitude le week-end du 30 décembre 2022 au 2 janvier 2023.

Le plan définit également que Centro Hospitalar Barreiro-Montijo, Hospital Garcia de Orta et Centro Hospitalar de Setúbal coopèrent et partagent des ressources afin de garantir le fonctionnement rotatif des services d’urgence gynécologiques et obstétriques respectifs au cours du premier trimestre de 2023 avec un travail déjà défini maquette.

Pendant les week-ends, le service de gynécologie et d’obstétrique d’urgence de l’hôpital Garcia de Orta fonctionnera normalement, tandis que les services de gynécologie et d’obstétrique d’urgence du Centro Hospitalar Barreiro-Montijo alterneront l’accès avec le service externe de gynécologie et d’obstétrique d’urgence du Centro Hospitalar de Setúbal.

Les résultats de ce plan stratégique seront évalués mensuellement par le Directeur Exécutif du Service National de Santé, afin de définir l’action dans les trimestres restants de 2023.

La délibération mentionne que les conseils d’administration des trois unités ont été entendus dans le cadre du plan qui va maintenant être mis en œuvre.

GC // VAM

Articles récents