1-1-e1669908198824-png
le-pan-veut-un-plan-durgence-a-porto-pour-les

Le PAN veut un plan d’urgence à Porto pour les sans-abri à cause du froid

« Suite à l’annonce par le conseil municipal de Lisbonne qu’il déclenchera un plan d’urgence pour les personnes sans abri à cause du froid, entre le 24 et le 29 janvier et compte tenu de ce que l’Institut portugais de la mer et de l’atmosphère (IPMA) prévoit pour Porto le ces jours-ci des températures minimales similaires et même inférieures à celles de Lisbonne, la Commission politique municipale de Porto exhorte l’exécutif municipal de Porto à agir avec les sans-abri », a déclaré le parti, dans un communiqué.

L’affirmation du PAN est justifiée par le fait que la baisse de température est associée à un « vent glacial et une variation d’humidité inhabituelle » pour cette période de l’année.

Le parti considère qu’il est « positif » que la municipalité, dirigée par l’indépendant Rui Moreira, active le plan d’urgence chaque fois que les températures minimales sont inférieures à 3 ° C pendant trois jours consécutifs, cependant, il comprend qu’il ne peut y avoir de « critère unique et rigide ».

De l’avis du PAN, la mairie de Porto devrait être guidée par « des politiques plus humanistes et moins rigides et apporter une réponse plus empathique » aux personnes sans domicile vivant dans la ville.

Dans la note transmise aux rédactions, le parti rappelle que les sans-abri sont « extrêmement vulnérables » et, avec ces conditions atmosphériques, « même éventuellement en danger de mort ».

Contactée par l’agence Lusa, une source de Metro do Porto a indiqué que l’entreprise reste disponible pour ouvrir une station du jour au lendemain, dès que le Service Municipal de la Protection Civile l’aura compris.

Déjà la semaine dernière, BE avait interrogé la Chambre de Porto sur l’activation du plan d’urgence pour la vague de froid et sur le renforcement de la distribution de nourriture, de boissons chaudes et de vêtements.

Interrogée par Lusa, la Chambre de Porto a répété la réponse qu’elle avait donnée la semaine dernière, à savoir que le plan d’urgence pour les personnes en situation de sans-abrisme en raison de la vague de froid sera activé « chaque fois que les températures minimales seront inférieures à 3 °C pendant trois jours consécutifs ».

Lundi, l’Institut portugais de la mer et de l’atmosphère (IPMA) a étendu l’avertissement jaune à huit districts du continent jusqu’à jeudi en raison des prévisions de temps froid, restant dans les 10 autres jusqu’à mercredi.

Les quartiers de Bragance, Viseu, Évora, Guarda, Vila Real, Beja, Castelo Branco et Portalegre seront donc sous avertissement jaune jusqu’à 06h00 jeudi en raison de la persistance de valeurs basses de la température minimale.

Jusqu’à mercredi 07h00, les quartiers de Porto, Faro, Setúbal, Santarém, Viana do Castelo, Lisbonne, Leiria, Aveiro, Coimbra et Braga restent sous vigilance jaune en raison du froid.

L’alerte jaune, la troisième moins grave, est émise par l’IPMA chaque fois qu’il existe une situation à risque pour certaines activités dépendant de la situation météorologique.

Selon l’IPMA, le temps froid, qui devrait perdurer jusqu’à la fin de la semaine, est causé par un anticyclone situé au nord de l’Europe, s’étendant en dorsale jusqu’à l’Atlantique », charriant « une masse d’air continentale froide pour la péninsule ibérique ». .

SVF (DD) // JAP

Articles récents