Le Conseil des ministres a approuvé ce jeudi 22 avril un ensemble de mesures pour le secteur de la culture et la ministre chargée de la tutelle, Graça Fonseca, a salué l’approbation du statut du professionnel de la culture.

Après la réunion du Conseil des ministres qui a eu lieu au couvent de Mafra, le ministre de la Culture a souligné que «le statut des professionnels de la culture est quelque chose qui ne s’est jamais produit et pourra amener plusieurs milliers de professionnels du système de protection sociale vers le système. . secteur qui reste en marge et qu’il faut vraiment intégrer ». «Aujourd’hui est un jour historique», a-t-il déclaré.

Avec l’approbation, le statut des professionnels de la culture entre en vigueur, qui définit le cadre juridique des différentes professions du secteur de la culture, des arts et du spectacle, et se divise en: enregistrement des travailleurs, contrats de travail, régime contributif et soutien social.

En ce qui concerne le domaine du patrimoine, « la résolution du Conseil des ministres établissant les objectifs d’investissement dans le patrimoine culturel dans les biens publics a été approuvée, les priorités d’investissement se concentrent sur des interventions dans un total de 46 musées et monuments et trois théâtres nationaux », a expliqué Graça Fonseca, ajoutant que le le montant alloué serait de 150 millions d’euros.

Le Conseil des ministres, dont le communiqué a été publié dans le placer de la République portugaise, a donné le feu vert pour la création de l’Association Sabre Fazer « dont la mission est de développer des activités d’intérêt public dans le cadre de la sauvegarde et de la reconnaissance des arts et métiers traditionnels, ainsi que du développement durable de la production artisanale ».

Dans le domaine des arts du spectacle et des arts visuels, selon le ministre de la Culture, «le décret-loi qui modifie le régime de soutien financier de l’État aux arts visuels et du spectacle, qui vise à répondre à la nécessité d’une consolidation durable des structures artistiques et la planification de ses activités, ainsi que la promotion de projets artistiques ».

Lors de son discours, Graça Fonseca a rappelé que «le décret-loi qui réglemente la programmation des salles de cinéma et des salles de cinéma» a été validé pour «qu’il y ait une politique culturelle durable et de proximité». Le Conseil des ministres a également rendu possible la création du «réseau portugais d’art contemporain et institué le conservateur de la collection d’art contemporain de l’État pour trois ans».

En ce qui concerne le secteur du livre, l’exécutif a décidé que «la période de nouveauté du livre serait prolongée aux fins de la vente au public, créant ainsi un mécanisme pour une plus grande protection des agents du livre afin de renforcer l’activité d’édition et de création de livres. Le Portugal ».