1-1-e1669908198824-png
Table des matières

Le gouvernement transférera plus de 850 ME au CP d'ici 2029

Le gouvernement transférera, au cours des 10 prochaines années, plus de 850 millions d'euros au CP pour l'exécution des obligations de service public, selon la résolution du Conseil des ministres publiée aujourd'hui dans Diário da República.

Pour cette année, le montant de la compensation financière accordée à l'entreprise pour l'exécution des obligations de service public sera de 88 millions d'euros.

Dans le texte de la résolution, approuvé par le Conseil des ministres, le gouvernement rappelle que la promotion du transport ferroviaire de voyageurs était considérée comme une priorité essentielle du programme du XXIIe gouvernement constitutionnel, conformément aux objectifs de décarbonisation de l'économie, pour lesquels le secteur les transports doivent apporter une contribution significative.

Selon le document, la compensation financière vise à garantir que l'exécution des obligations de service public par CP est financièrement viable et permet une gestion efficace par l'opérateur de service public, d'une part, et, d'autre part, la fourniture de services de transport. les passagers avec un niveau de qualité et de sécurité adéquat, en vue de promouvoir l'accès universel, la cohésion territoriale et la sauvegarde des droits des utilisateurs.

«Pour la poursuite de la fourniture du service public de transport ferroviaire de voyageurs, il est essentiel que le CP, E. P. E., se voie octroyer la compensation financière qui couvrira les dépenses résultant de l'accomplissement des obligations de service public auxquelles il est rattaché», dit-il.

Le gouvernement autorise ainsi les dépenses liées à la compensation financière à verser par l'État à CP – Comboios de Portugal pour l'exécution des obligations de service public du transport ferroviaire de voyageurs, sur la période 2020-2029, selon les modalités de la méthodologie et de la formule de calcul contractuellement prévues, auxquelles la TVA est ajoutée au taux légal en vigueur.

Les montants fixés pour chaque année économique s'ajoutent au solde déterminé l'année précédente, dit-il.

Les charges résultant de cette résolution sont couvertes par les fonds appropriés inscrits ou à inscrire au budget du ministère des Infrastructures et du Logement.

Le calcul de la compensation annuelle à transférer par l'État au CP est soumis à l'application d'ajustements dans les conditions prévues au contrat de prestation de service public, ajoute-t-il.

ICO // CSJ

Articles récents