Dans un entretien avec Lusa, Alexandra Leitão a rappelé que cette mesure, dans le cadre de la stratégie d'innovation et de modernisation de l'État et de l'administration publique 2020-2023, envisage la «création de 06 magasins citoyens plus physiques, une augmentation du nombre d'espaces dans le citoyen et une solution d'unités mobiles à faible densité », avec des fourgons qui permettent de transporter des services vers des régions moins peuplées. Les emplacements ne sont pas encore fermés.

Alexandra Leitão a également indiqué que dans le cadre de cette stratégie, approuvée le 2 juillet et publiée aujourd'hui dans Diário da República, la restructuration de l'INA – Direction générale de la qualification des travailleurs dans les fonctions publiques sera mise en œuvre.

«INA est une marque importante, un service avec une énorme tradition qui a déjà beaucoup apporté à l'administration publique portugaise, à la fois dans la formation des cadres supérieurs et des travailleurs», a déclaré Alexandra Leitão.

Le ministre a défendu que l'institution «a besoin d'une nouvelle impulsion qui passe par beaucoup de choses, mais aussi par une restructuration organique, qui la rend plus robuste du point de vue de son autonomie financière, administrative et scientifique et aussi dans les relations avec les universités, quelque chose que nous espérons que d'ici la fin de l'année sera bien engagé ».

La stratégie comporte quatre axes, «investir dans l'humain, développer et innover dans le management, explorer la technologie et renforcer la proximité», a rappelé le ministre, se rendant compte que ces thèmes comporteront plusieurs mesures.

Parmi eux, la «portabilité de l'emploi» et «c'est plus que du télétravail, cela permet de travailler dans des fonctions de coworking à distance», une mesure qui «permettra aux gens de travailler à la campagne pour des services qui ont leur siège dans l'administration publique », a-t-il ajouté.

Selon le ministre, «un investissement est nécessaire, non seulement dans l'équipement, mais dans des espaces, par exemple, en lien avec les municipalités et qui peuvent inclure des travailleurs de l'administration publique, des services municipaux eux-mêmes ou même des entreprises privées. ».

Le Gouvernement travaille toujours «à la création d'une sorte de magasin citoyen virtuel» avec une «interface entre les utilisateurs, les citoyens, les entreprises et l'État» qui comprend «une seule porte virtuelle et cela implique de renforcer le portail citoyen qui a déjà il existe, faites-en une chose plus forte », a-t-il dit.

Cette initiative aura, estime le ministre, "des conséquences positives en termes de délais de pré-programmation, de standardisation des solutions", reconnaissant qu'il s'agit d'un projet "très ambitieux", ce qui "implique investissement et logique de mise en réseau" .

Alexandra Leitão a également souligné que la stratégie comprendra la création de centres de compétences, dans les domaines de la planification et des relations internationales, «des services transversaux au gouvernement et qui font réfléchir les politiques publiques».

ALYN // JPF

Le contenu du gouvernement prépare le lancement de six nouveaux magasins citoyens apparaît d'abord dans Visão.