«L’année 2021 est l’année où tous les corridors de Ferrovia 2020 seront en construction», lit-on dans le document, qui ajoute que «les interventions en cours et les travaux à démarrer au cours de l’année 2021 visent à assurer l’interopérabilité ferroviaire».

Ces interventions visent, en ce qui concerne le transport de marchandises, «à augmenter la capacité des lignes, par la construction de stations techniques, afin de garantir des conditions permettant la circulation quotidienne d’un plus grand nombre de trains» ainsi qu’à «créer conditions de circulation des trains de marchandises jusqu’à 750 m de longueur et réduction du temps de parcours des trains de marchandises », se réfère aux Grandes Grandes (GO).

Le document souligne pour 2021, «le début de l’exploration ferroviaire commerciale, avec des trains électriques, sur la ligne Minho, entre Nine et Valença, et sur la ligne Beira Baixa, sur le tronçon entre Covilhã et Guarda» ainsi que plusieurs autres interventions.

«Des travaux sont en cours sur la nouvelle ligne qui reliera Évora à la frontière avec l’Espagne, matérialisant le soi-disant couloir sud international», rappelle le GO, précisant également que «les travaux de modernisation de la ligne Beira Alta sur le couloir nord international se poursuivront. sur le tronçon Pampilhosa / Santa Comba Dão et avec l’envoi des travaux sur les tronçons entre Santa Comba Dão et Vilar Formoso ».

On estime également que «tous les tronçons de la ligne Beira Alta seront en construction au cours du premier semestre 2021», à leur tour, «des projets et des procédures de passation de marchés de travaux sont en cours de développement en vue de l’achèvement du projet de modernisation de la ligne Cascais» .

«En ce qui concerne les corridors complémentaires, il est prévu qu’en 2021 toutes les lignes de l’Ouest et de l’Algarve entreront en phase de construction», précise le GO, soulignant également, «dans le secteur ferroviaire pour les années à venir, comme le montre le programme national Plan d’investissement 2030 (PNI 2030), augmentant la capacité et réduisant le temps de trajet le long de l’axe Porto – Lisbonne, grâce à la construction de la nouvelle ligne à grande vitesse ».

Parmi les différents projets, le document met en évidence «la construction d’une nouvelle ligne à grande vitesse à double voie pour les passagers entre Porto Campanhã et Vigo», qui «permettra un temps de trajet de près d’une heure, rapprochant les deux côtés de la frontière. , Portugal et Espagne ».

Le GO détermine également que, bien que «le Portugal dispose d’un réseau routier moderne et complet, des besoins spécifiques restent à satisfaire, comme indiqué dans le Programme national de politique d’aménagement du territoire (PNPOT)», qui passe par la fermeture du réseau, la promotion territoriale cohésion et autres priorités.

Ainsi, «tous les efforts sont faits pour canaliser une partie des fonds PRR [Plano de Recuperação e Resiliência] pour la réalisation des projets routiers stratégiques identifiés dans le PNI2030 [Programa Nacional de Investimentos 2030] »Pour que cette année » soit marquée comme le début d’une période très importante d’investissements dans l’autoroute « .

ALYN // EA

Le contenu du gouvernement indique que les couloirs du chemin de fer 2020 seront tous en construction cette année apparaît d’abord à Visão.