Le Fonds de soutien au tourisme et au cinéma, qui permet des incitations fiscales pour la production cinématographique et audiovisuelle au Portugal, a généré un investissement de 58,7 millions d'euros entre 2018, date de sa création, et 2020.

Les données sont révélées par l'Instituto do Cinema e Audiovisual (ICA), dans un rapport statistique sur l'activité de ce fonds financier, créé pour capturer et tourner des films étrangers au Portugal et pour soutenir la production cinématographique et audiovisuelle, «dans le but de valoriser et de promouvoir l'image territoire et pays ».

Selon le document, depuis 2018, le Fonds de soutien au tourisme et au cinéma a reçu 79 candidatures, avec 49 incitations approuvées, pour un montant total de 15,3 millions d'euros. Le retour sur investissement au Portugal pour ces demandes approuvées était de 58,7 millions d'euros.

Comme il y a encore 24 demandes en cours d'analyse, l'ICA estime que le montant correspondant aux incitations fiscales devrait être proche de 20 millions d'euros et que le retour sur investissement total au Portugal pourrait dépasser 80 millions d'euros.

Créé en 2018, le Fonds d'Appui au Tourisme, au Cinéma et à l'Audiovisuel dispose d'une dotation globale de 50 millions d'euros à appliquer dans ces trois domaines. Dans le cas du cinéma et de l'audiovisuel, la demande implique qu'un investissement minimum de 500 mille euros soit réalisé sur le territoire national, dans le cas de la fiction et de l'animation, et de 250 mille euros, dans le cas des documentaires et des travaux de post-production.

Il existe des facteurs de pondération dans l'attribution de ces incitations, comme par exemple l'impact économique potentiel d'une candidature au Portugal, les dépenses engagées dans les territoires à faible densité et l'embauche d'acteurs et de techniciens handicapés.

Le document sur l'activité du fonds révèle que 32 longs métrages de fiction, 11 séries de fiction, deux téléfilms, deux documentaires et un film d'animation ont été soutenus.

Parmi les applications avec des incitations approuvées, on peut citer, par exemple, les films «Frankie», d'Ira Sachs, et «Color out of space», de Richard Stanley, tous deux tournés à Sintra, ou «Hellboy», de Neill Marshall, avec une production numérique dans un studio de Braga.

«Herdade», de Tiago Guedes, «Liberté», d'Albert Serra, «Variações», de João Maia, et «L'année de la mort de Ricardo Reis», de João Botelho, sont d'autres productions soutenues par le fonds financier.

Selon l'ICA, les œuvres achevées et soutenues par le fonds financier ont été distribuées dans plus de 60 marchés internationaux et ont totalisé 221,5 millions de dollars US en recettes de billets.

SS // MAG