1-1-e1669908198824-png
etes-vous-sur-que-votre-iban-en-finance-est-a-jour

Le fisc a déjà versé 85% de la pension alimentaire aux familles, dont 120 000 ont été rejetés en raison de l’IBAN

L’administration fiscale et douanière (AT) a déjà traité plus de quatre millions de paiements de soutien extraordinaire aux familles, soit environ 85% du total, dont 120 000 ont été rejetés pour avoir un IBAN invalide sur le portail des finances.

Ces données ont été publiées aujourd’hui par le ministère des Finances, qui, dans un communiqué, déclare qu’après le traitement des 4 020 641 paiements de pension alimentaire, la première phase des transferts « se terminera avec le traitement d’environ 700 000 paiements supplémentaires, qui sont en cours ». .

Les plus de quatre millions de versements déjà effectués correspondent à environ 85 % de l’aide extraordinaire qui devrait être versée par AT.

Le ministère dirigé par Fernando Medina ajoute également qu’il reste environ 120 000 ordres de paiement « qui ont été rejetés car ils avaient des IBAN invalides sur le portail des finances ».

Ces 120.000 désormais constatés sont inférieurs aux rejets enregistrés au début de cette opération, indique le communiqué, précisant qu' »à ce jour, environ 2,1 millions d’IBAN ont déjà été mis à jour sur le Portail Finance, depuis début septembre ».

Le rejet ne signifie pas que les personnes concernées ne recevront pas l’aide puisque, comme déjà mentionné, l’AT continuera « à faire des tentatives successives pour transférer ces aides au revenu extraordinaires au cours des six prochains mois ».

De cette manière, les contribuables qui ne l’ont pas encore fait doivent vérifier et/ou mettre à jour leur IBAN dans le registre du portail des finances, une fonctionnalité à laquelle ils peuvent accéder en accédant à https://www.acesso.gov.pt/v2/loginForm?partID= DCII&path=/data/iban/change.

Dans une nouvelle note d’information publiée sur le Portail des Finances, il est expliqué que l’AT a mis à la disposition des contribuables, « depuis de nombreuses années, la possibilité d’enregistrer un IBAN associé à leur immatriculation/NIF, qui est inscrit individuellement dans le registre des contribuables informations pertinentes dans leur relation financière avec AT ».

C’est ce qui se passe lorsque, par exemple, une personne ouvre une activité et doit indiquer un IBAN à associer aux reçus verts qu’elle émet.

« De plus, et exclusivement dans le but de recevoir le remboursement de l’IRS, les contribuables peuvent indiquer dans la déclaration de l’IRS (modèle 3) un autre IBAN » pour recevoir le remboursement de l’IRS, qui n’est utilisé que pour le paiement de la pension alimentaire lorsque le contribuable « n’en a pas ». IBAN associé à son TIN ou l’IBAN n’est pas dans le statut ‘Confirmé’ ».

En cause est la prise en charge extraordinaire de 125 euros à toutes les personnes résidant sur le territoire national, qui ont déclaré des revenus annuels bruts jusqu’à 37 800, dans la déclaration de revenus modèle 3 de l’IRS pour 2021 et de 50 euros par personne considérée comme dépendante « identifiée ». dans la déclaration d’impôts », quels que soient les revenus perçus par les tuteurs « parentaux » ou par la personne à charge elle-même ».

Dans les cas où la personne est retraitée ou bénéficiaire de prestations sociales, la pension est prise en charge par la Sécurité Sociale.

LT // EA

Lusa/Fin

Articles récents