Le solde conjoint du compte courant et capital était négatif de 772 millions d’euros à la fin du premier semestre, contre -1 269 millions d’euros à la même période en 2020, a révélé aujourd’hui la Banque du Portugal (BdP).

Selon la banque centrale, « les déficits observés dans les balances des biens et des revenus primaires ont dépassé les excédents des balances des services, des revenus secondaires et du capital ».

« Au cours des six premiers mois de 2021, le déficit de la balance commerciale a augmenté, par rapport à la même période l’an dernier », renvoie la BdP, expliquant que « la réduction du déficit de la balance des biens (990 millions d’euros) a été inférieure à la diminution de l’excédent. dans la balance des services (1 239 M€) ».

Selon lui, cette diminution de l’excédent de la balance des services « était en grande partie justifiée par la baisse de la balance des voyages et du tourisme, à hauteur de 845 millions d’euros ».

En juin, les exportations de biens et services ont enregistré une variation annuelle de 26,3%, principalement en raison de l’évolution des services (38,4%) et, dans une moindre mesure, des biens (22%).

Pour autant, les exportations de services n’ont pas dépassé celles du même mois en 2019, les importations de biens et services augmentant de 32,6% (31,6% en biens et 37,8% en services).

La BdP pointe du doigt une augmentation du solde des voyages et du tourisme de 252 millions d’euros, résultant d’une croissance de 117,3% des crédits et de 63,4% des débits, « bien que les exportations et les importations de voyages et de tourisme restent très élevées en deçà des niveaux d’avant la pandémie ». .

Au cours des six premiers mois de l’année, le déficit de la balance des revenus primaires a diminué de 179 millions d’euros par rapport à la même période de l’année précédente, à 1772 millions d’euros, cette réduction du déficit ayant été « justifiée principalement par une baisse paiements d’intérêts à l’étranger ».

En revanche, l’excédent du solde des revenus secondaires a augmenté de 743 millions d’euros, principalement en raison de l’augmentation des fonds européens reçus au titre de la coopération internationale courante.

L’excédent du compte de capital a diminué de 176 millions d’euros, en raison de la réduction des aides à l’investissement reçues de l’Union européenne, bien que, globalement, il y ait eu une augmentation des fonds européens reçus.

Jusqu’en juin 2021, le solde du compte financier enregistrait une baisse de l’actif net du Portugal vis-à-vis de l’extérieur de 233 millions d’euros.

Selon la BdP, « cette baisse est principalement due à l’augmentation des engagements du Banco de Portugal auprès de l’Eurosystème, des entreprises portugaises vis-à-vis des non-résidents et des administrations publiques, en raison du prêt obtenu dans le cadre du programme SURE en mai.

En sens inverse, il y a eu une augmentation des actifs, à travers l’investissement du secteur financier dans des fonds d’investissement non-résidents et dans des titres de créance émis par des entités de l’Union monétaire.

Les statistiques de balance des paiements seront mises à jour par la BdP le 20 septembre.

PD // EA