CP — Comboios de Portugal a mis en garde aujourd’hui contre des perturbations dans la circulation des trains, dans tous les services, entre le 27 et le 29 juin, en raison de la grève des travailleurs d’Infraestruturas de Portugal (IP) et de ses affiliés.

« Nous tenons à vous informer que, pour des raisons de grève, déclenchées par les organisations syndicales représentatives des travailleurs de la propriété intellectuelle, des perturbations sont attendues dans la circulation des trains, au niveau national, dans tous les services, le 28 juin, avec un impact possible sur le précédent jour et suivant la période de grève, les 27 et 29 juin », a indiqué le CP dans un communiqué.

La compagnie a également ajouté que les clients qui ont acheté des billets pour voyager dans les trains des services alpha pendulaire, interurbain, interrégional et régional peuvent demander un remboursement complet ou une revalidation du billet, gratuitement.

Les travailleurs d’IP et de ses affiliés sont en grève lundi et 2 juillet, réclamant de meilleures conditions de travail, à savoir une augmentation des salaires.

La plate-forme des syndicats représentant les travailleurs d’IP et de ses filiales (IP Engenharia, IP Património et IP Telecom) a délivré un préavis de grève commençant à 00h00 et se terminant à 24h00 les 28 juin et 02 juillet 2021.

Ces collaborateurs avaient déjà arrêté le 2 juin.

« Les travailleurs d’IP et de ses filiales n’acceptent pas la discrimination pratiquée par le gouvernement et acceptée par l’entreprise qui décide d’une augmentation de salaire à 308 de ses 3.784 travailleurs », a défendu, dans un communiqué, la plateforme syndicale.

Il s’agit de l’augmentation des salaires pour tous les travailleurs, du plein respect des dispositions de la convention collective de travail (ACT), de la négociation collective en tant que « facteur de résolution et de prévention des conflits », de l’actualisation de la valeur de la subvention de repas et de l’intégration des l’indemnité pour horaires irréguliers dans le concept de rémunération.

D’autre part, ils exigent l’attribution de concessions de voyage sur CP- Comboios de Portugal à tous les travailleurs d’IP et de ses filiales, l’application intégrale de la LOI en vigueur chez IP aux travailleurs du personnel de transition, l’étendue des déplacements et des heures de déplacement à tous les travailleurs et l’adaptation de l’indemnité de repas dans l’indemnité de subsistance.

Les travailleurs entendent également accorder une dispense du temps de travail dans les cas où le service le justifie et la garantie du repos après le repos et de l’embauche de personnel, protestant également « contre le manque de produits de nettoyage et d’hygiène et pour de meilleures conditions d’hygiène et de sécurité dans les installations et lieux de travail ».

La plate-forme qui représente les travailleurs d’IP et de ses filiales est constituée par l’Association des chefs intermédiaires de l’exploitation ferroviaire (ASCEF) et par la National Transport Communications and Public Works (FENTCOP), National Democratic Railway (SINDEFER), Indépendant des syndicats. Travailleurs des chemins de fer, des infrastructures et assimilés (SINFA), National Indépendant des Chemins de Fer (SINFB), Indépendant des Chemins de Fer et Opérations Connexes (SIOFA), National du Personnel Technique (SNAQ) et des Transports Ferroviaires (STF).

PE (PD) // MSF