Le Conseil national du CDS-PP a approuvé aujourd’hui, moins une abstention, la proposition du bureau pour le Congrès qui élira le prochain président chrétien-démocrate qui aura lieu les 2 et 3 avril, dans un lieu encore à définir.

Selon des sources du parti, le Conseil national a modifié la date limite de dépôt des motions globales, qui doivent être présentées avant le 15 mars (et non le 21, comme proposé par le bureau) et signées par 300 militants (au lieu de 150).

L’élection des délégués communaux et régionaux aura lieu le 12 mars 2022, entre 16h00 et 20h00, au scrutin secret et sur des listes plurinominales dans les Assemblées communales, Conseils ou Commissions régionales de direction respectives, et les les candidatures doivent être déposées jusqu’à dix jours avant l’élection.

Le Comité d’organisation du Congrès (COC) a également été approuvé, avec deux abstentions, et qui sera présidé par le secrétaire général Francisco Tavares et aura des éléments nommés par le président sortant Francisco Rodrigues dos Santos et par le député européen Nuno Melo, qui a déclaré aujourd’hui qu’il devait être candidat à la direction du parti.

Le 29e congrès du CDS-PP élira le successeur de Francisco Rodrigues dos Santos, qui a démissionné de la présidence du parti et ne re-candidatra pas suite aux résultats électoraux aux législatives du 30 janvier.

Le CDS-PP obtient 1,6% des suffrages et pour la première fois depuis le 25 avril 1974 se retrouve sans représentation parlementaire, après avoir eu un banc de cinq députés lors de la dernière législature.

Quant au lieu du Congrès, les structures locales et/ou de district peuvent soumettre des candidatures au Comité d’organisation jusqu’au 28 février, la décision devant être publiée sur le site Internet du parti « jusqu’au 25 mars ».

Le 29e congrès du CDS-PP est déjà prévu les 27 et 28 novembre et se déroulerait à Lamego, avec un différend entre l’actuel président et l’eurodéputé Nuno Melo.

Cependant, avec l’échec du budget de l’État et des élections législatives anticipées prévues, le conseil a proposé (et le Conseil national a approuvé) son annulation et son report après les élections législatives, contre la volonté de Nuno Melo et de ses partisans, qui ont accusé la direction d’un manque de la démocratie interne et une « tentative de coup d’État institutionnel ».

SMA (FM) //RBF

Le contenu Le Conseil national du CDS-PP approuve la tenue du Congrès les 2 et 3 avril apparaît en premier dans Visão.