Le Conseil des ministres d’aujourd’hui a prolongé l’état de calamité du Portugal jusqu’au 30 mai, apportant un certain nombre de changements clés en ce qui concerne les municipalités, mais, en général, signalant que la situation épidémiologique reste stable.

«Le Rt (transmission) est à 0,92. Le pays s’est développé de manière très positive, avec des taux d’incidence inférieurs à 50 cas pour 100 000 habitants », a déclaré cet après-midi la ministre de la présidence Mariana Vieira da Silva.

Reprenant la tâche de communiquer les changements au Premier ministre António Costa, Mme Vieira da Silva a commencé par annoncer le déconfinement de trois municipalités qui ont réussi à réduire leur nombre d’infections: Carrgal do Sal, Cabeceiras de Basto et Paredes avancent tous maintenant avec le reste du pays.

Comme nous l’avons signalé mardi, les deux paroisses d’Odemira, Longueira / Almograve et São Teotónio, sont désormais également libérées de leurs cordons sanitaires. Ce dernier n’est cependant toujours pas au même niveau que le reste du pays.

Le «développement majeur» est qu’à partir de maintenant, les aires de jeux pour enfants, les parcs à thème aquatiques et les fêtes foraines seront autorisés à rouvrir.

Douze municipalités ont cependant été mises en alerte (ce qui signifie que, à moins que leur nombre ne diminue, elles pourraient être contraintes de prendre du recul dans le processus de déconfinement). Elles sont: Albufeira en Algarve, Alvaiázere. Castelo de Paiva, Fafe, Golegã, Melgaço, Montalegre, Oliveira do Hospital, Torres Vedras, Vale de Cambra, Vila Nova de Poiares et Odemira.

Deux communes (Arganil et Lamego) ont été repoussés aux règles de déconfinement à compter du 19 avril, tandis que Resende a été renvoyé jusqu’au règlement du 5 avril (ce qui signifie que les cafés, les restaurants et le commerce sont contraints de fermer).

Teletrabalho (télétravail à domicile) doit rester en vigueur jusqu’à la fin du mois de mai – pendant Les autorités sanitaires ont élaboré des règles pour que la finale de la Ligue des champions à Porto puisse se dérouler avec 12000 fans du Royaume-Uni qui devraient arriver pour le match le jour même en possession de leurs tests Covid négatifs et retourner directement à leur aéroport pour leurs vols de retour. du stade.

Mme Veira da Silva était un peu vague sur la probabilité de festivals au Portugal cette année. Ses mots: «Des tests pilotes ont eu lieu et il n’y a pas de discrimination. Nous espérons tous une année prochaine, à partir de septembre, avec des règles plus libres ». En attendant, les épreuves tests se poursuivront «autant dans le secteur de la culture que dans le sport».

La conférence de presse était ouverte aux questions, et le ministre a répondu à ces questions en soulignant qu’il était encore trop tôt pour parler d’un retour du public dans les stades de football du monde entier. Les quelques jeux dans lesquels les spectateurs sont ou ont été autorisés à se présenter comme des «épreuves tests».

Sur cette base, ce qui s’est passé mardi à Lisbonne (cliquez ici) était clairement loin d’être idéal. Mme Vieira da Silva a déclaré le ministère de l’administration interne a sollicité une enquête qui «montre que le gouvernement considère que quelque chose ne s’est pas bien passé. Il y a des règles en place actuellement, comme l’interdiction des rassemblements de masse et de la consommation d’alcool dans la rue, qui n’ont pas été respectées », a-t-elle déclaré.

Les journalistes ont soulevé la question de savoir quand une annonce officielle serait faite concernant l’ouverture du Portugal aux vacanciers, mais tout ce que Mme Vieira da Silva dirait, c’est qu ‘«il n’y a aucune information à donner. Il y a du travail en cours, mais aucune décision n’a été prise lors de ce Conseil des ministres ».

Le résident has est assuré cependant qu’une décision sera annoncée très prochainement (cliquez ici).

natasha.donn@algarveresident.com