Antonio Pirolli est le nouveau chef principal de l’Orchestre symphonique portugais (OSP), de janvier prochain à juillet 2025, a annoncé aujourd’hui l’Organisme de production artistique (Opart), qui supervise l’orchestre.

Pirolli reprend le rôle de la chef d’orchestre Joana Carneiro, qui cesse ses fonctions à la fin de l’année, et dont le départ avait été annoncé par Opart en mars dernier.

Dans un communiqué, l’Opart a précisé que la chef d’orchestre portugaise de 44 ans avait manifesté « la volonté de cesser ses fonctions de chef d’orchestre principal de l’OSP, après la fin de son mandat, le 31 décembre 2021 ». Joana Carneiro est la principale chef d’orchestre de l’OSP depuis janvier 2014.

L’Italien Antonio Pirolli exerce depuis octobre 2019 les fonctions de principal chef invité de l’OSP, après avoir dirigé l’orchestre pour la première fois en juillet 2000, dans l’opéra « Um Baile de Máscaras », de Verdi.

En octobre de l’année dernière, Pirolli a mis en scène l’opéra « La Wally », de Catalani, au Teatro Nacional de S. Carlos (TNSC), et, en janvier dernier, le Concert du Nouvel An de l’OSP.

La nomination de Pirolli, sur proposition de la directrice artistique de TNSC, Elisabete Matos, « est le résultat des fonctions qu’il exerce depuis octobre 2019 », précise Opart, soulignant « son dévouement et sa compétence ».

Pour Opart, le « dévouement et la compétence » du chef d’orchestre, « alliés à la qualité des instrumentistes de l’OSP, sont le gage d’un travail artistique d’excellence que le public pourra prouver au cours de la saison 2021-22 et des suivantes » .

Le chef, selon une note de l’Opart, « maîtrise un vaste répertoire, choisissant des œuvres du XIXe siècle italien et des opéras français, et faisant de fréquentes incursions dans Puccini et le répertoire symphonique »

Pirolli a dirigé, entre autres, le Nouveau Théâtre National de Tokyo, le Teatro Colón de Buenos Aires, le Staatstheater Wiesbaden, en Allemagne, le Teatro dell’Opera, à Rome, le Teatro alla Scala, à Milan, le Teatro Carlo Felice, à Gênes, et le Teatro Vincenzo Bellini, à Catane, également en Italie.

De 1995 à 2001, il a été directeur musical au Théâtre de l’Opéra d’Ankara, de 2001 à 2005, occupant le même poste à l’Opéra d’État d’Istanbul.

Récemment, il a dirigé les opéras « Lucia di Lammermoor », de Donizetti, à Ankara, Bucarest, Istanbul, Buenos Aires et Bari, en Italie, « La Gioconda », de Ponchielli, au Festival de Santander, en Espagne, « Il tabarro », de Puccini, et « Pagliacci » de Leoncavallo, à Ankara, « Andrea Chénier », de Giordano, de Deutsche Oper, à Berlin et à Catane, Italie, « Macbeth », de Verdi, à Lisbonne, entre autres, comme « Il barbiere di Siviglia », de Rossini, à Ankara, Tokyo, Valence, Espagne et Vérone, Italie.

Antonio Pirolli est diplômé en piano, en 1981, musique chorale et direction de choeur, en 1984, composition et direction d’orchestre, en 1985, à l’Academia de Santa Cecilia, à Rome, où il est né en 1959.

Il poursuit ses études avec les chefs d’orchestre Zoltán Peskó, Vladimir Delman et Rudolf Barshai.

En 1987, il se classe à la 3e place du Concours Arturo Toscanini, à Parme.

L’Organisation de production artistique (Opart) supervise le Théâtre national de S. Carlos et son Coro, l’Orchestre symphonique portugais et la Compagnie nationale de ballet.

NL // MAG

Le contenu Maestro Antonio Pirolli est le nouveau propriétaire de l’Orchestre Symphonique Portugais apparaît en premier dans Visão.