« La municipalité d’Ovar, les groupes [carnavalescos] et les écoles de samba ont décidé d’avancer avec les défilés du Carnaval en 2022, à savoir avec le défilé nocturne des écoles de samba et des grands corsos », annonce aujourd’hui la municipalité dans un communiqué.

« Compte tenu de l’évolution de la pandémie et du Plan de décontamination [nacional], je crois que nous sommes en mesure d’aller de l’avant », précise le conseiller en charge de l’événement, Alexandre Rosas, cité dans le même document.

L’annonce est le résultat d’une « décision concertée » lors d’une réunion entre les acteurs traditionnels d’Entrudo Vareiro et a été approuvée « à la majorité, avec deux associations qui n’ont pas encore pris position » sur la question.

Cependant, le conseil municipal propose de commencer à définir le programme de l’événement – qui implique généralement au moins un mois d’initiatives diverses – et définira également les conditions de réalisation de ces actions, puis publiera l’affiche respective en novembre de cette année.

Il est certain que « la programmation et l’organisation de l’événement seront réalisées en étroite coordination avec l’Autorité sanitaire locale, dans le respect de toutes les normes et règles applicables » dans le contexte épidémiologique du covid-19.

Pour Alexandre Rosas, la communauté et la population vareira hors du comté peuvent ainsi compter sur le retour de celle qui, étant « la grande fête d’Ovar », attire à chaque édition « des milliers de personnes » sur le territoire, constituant « un facteur d’attractivité ». » et « la stimulation de l’économie locale ».

Le maire admet que l’événement adoptera un format différent de celui d’habitude, mais fait valoir : « Même si ce n’est pas exactement de la manière habituelle, j’espère que ce sera un carnaval dans lequel l’esprit d’union, de partenariat et de passion pour la fête est le devise pour promouvoir un carnaval sûr ».

Le carnaval d’Ovar n’a pas eu lieu cette année en raison de la pandémie.

Le Covid-19 a fait au moins 4 902 638 décès dans le monde, parmi plus de 241,03 millions d’infections par le nouveau coronavirus enregistrées depuis le début de la pandémie, selon le dernier bilan de l’Agence France-Presse.

Au Portugal, depuis mars 2020, 18 106 personnes sont décédées et 1 080 929 cas d’infection ont été enregistrés, selon les données de la Direction générale de la santé.

La maladie respiratoire est causée par le coronavirus SARS-CoV-2, détecté fin 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine, et actuellement avec des variantes identifiées dans plusieurs pays.

AYC // JAP

Le contenu du retour du Carnaval de Ovar en 2022 apparaît en premier dans Visão.