Le président du PSD, Rui Rio, a fait valoir que le gouvernement et le conseil municipal de Porto «devraient présenter des excuses aux Portugais» suite au comportement des partisans anglais à Porto, le considérant comme «une honte au milieu de la lutte contre la pandémie».

« Le gouvernement et la Chambre de Porto devraient s’excuser auprès des Portugais, qui en sont tant privés, regarder cette honte en pleine lutte contre la pandémie », a écrit Rio dans son compte officiel sur le réseau social ‘Twitter’.

Dans une publication de nuit, qui s’accompagne d’informations faisant état d’un blessé et d’une arrestation suite à des affrontements entre des supporters anglais qui se trouvaient à Porto pour la finale de la Ligue des champions, le dirigeant du PSD a critiqué le fait que «rien n’a appris de ce qui s’est passé à Lisbonne».

«Aujourd’hui, c’était bien pire. Beaucoup de discours politiques … et très peu d’efficacité », a-t-il également écrit.

Samedi après-midi déjà, Rui Rio (qui était également maire de Porto) a souligné, également sur «Twitter», que les célébrations n’étaient pas en jeu, mais pour le «vandalisme», soulignant que «c’est différent du tourisme».

«Maintenant, pour Eduardo Cabrita [ministro da Administração Interna] et à Rui Moreira [presidente da Câmara do Porto], à Porto, ce qui allait se passer lors des festivités sportives n’allait pas se produire. Eh bien non! », A-t-il ajouté.

Vendredi soir également, à Gondomar, Rio a déclaré aux journalistes qu’il ne comprenait pas pourquoi le public n’était pas autorisé à participer aux matchs de football portugais, mais pour la finale de la Ligue des champions, c’était déjà possible, et les supporters étrangers ont pu «se tenir debout et marcher pour ici. armer le mépris ».

Tout au long de samedi après-midi, des incidents et agglomérations ont été signalés dans le centre de Porto, notamment dans les quartiers de Ribeira, ainsi que les Aliados et les douanes, et en question étaient des fans sans masque, consommant des boissons alcoolisées et sans respecter la distance sociale demandée. en raison de la pandémie causée par le nouveau coronavirus.

Dans la nuit, deux supporters anglais ont été arrêtés au centre-ville de Porto, pour avoir agressé des responsables de l’application des lois après la finale de la Ligue des champions de football, a déclaré à Lusa une source du commandement métropolitain de PSP de Porto.

Les deux partisans, a ajouté la source de la police de sécurité publique, ont été emmenés au commissariat de police infantile de Porto, tandis qu’un agent blessé a été emmené à l’hôpital Santo António pour y être suturé au visage.

Avec la zone Ribeira fermée par PSP après la fin du match que Chelsea a remporté 1-0, les fans de Manchester City se sont dirigés vers l’Avenida dos Aliados, d’où les supporters adverses ont également commencé, pour finalement aboutir à des escarmouches.

Dans une finale 100% anglaise, Chelsea a remporté la Ligue des champions en battant Manchester City 1-0 en finale, lors d’un match disputé à l’Estádio do Dragão, à Porto.

FM (JFO / PFT) // ACL