La participation à l’Expo Dubaï, aux Émirats arabes unis, est le résultat d’une initiative conjointe entre Porto et North Portugal Tourism (TPNP), la municipalité de Vila Real et l’Agence portugaise pour l’investissement et le commerce extérieur (AICEP) Portugal Global .

« Nous nous battons beaucoup pour préserver et promouvoir notre patrimoine culturel, à savoir l’argile de Bisalhães. Expo 2020 Dubaï est une vitrine mondiale, qui accueillera des millions de visiteurs, qui découvriront le Portugal, le Nord, Vila Real, Bisalhães et les merveilles qui s’y trouvent », a déclaré le maire de Vila Real, Rui Santos, cité dans un communiqué publié aujourd’hui.

À son tour, Luís Pedro Martins, président du TPNP, a souligné que tout a été fait « pour ne pas manquer cette occasion de promouvoir la région et ses atouts dans ce grand événement, certainement le plus grand de 2021 et l’un des plus importants de la monde, le premier de cette dimension à avoir lieu dans la période post-pandémique ».

Le 29 novembre 2016, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a inscrit le processus de fabrication de l’argile noire de Bisalhães sur la liste du patrimoine culturel immatériel qui nécessite une sauvegarde urgente.

Ceci est considéré comme un métier dur et exigeant, utilisant des processus qui remontent au moins au 16ème siècle. Le processus de fabrication comprend tout, du traitement initial donné à l’argile à la cuisson.

Les pièces qui naissent des mains des artisans sont ensuite cuites dans d’anciens fours ouverts dans la terre, où genêts, aiguilles de pin, foulques sont brûlés puis étouffés avec de la terre sombre, la même qui lui donnera sa couleur noire.

Et c’est ce procédé de fabrication qui a été classé par l’UNESCO.

En portant cette tradition à l’Expo Dubaï 2020, il vise à « promouvoir la valeur du territoire où la Chine noire de Bisalhães est créée et vendue, en favorisant la visibilité d’un atout différenciant et identitaire, non seulement sur ce territoire, mais aussi dans le pays. , cherchant, toujours, à assurer sa continuité, dans le temps ».

Dans le même temps, il vise à promouvoir la cuisine régionale, qui sera réalisée par le «chef» Vítor Matos, récompensé d’une étoile Michelin.

Les expériences gastronomiques de poulpe, de pois chiches, de chevreau et de crème de lait à l’huile d’olive, à la vanille et aux fruits de la passion sont élaborées à partir d’argile noire de Bisalhães et sont disponibles au restaurant du pavillon du Portugal, « Al Lusitano », dont la concession a été attribuée au ‘ chef’ ‘Chakall.

Puis, dans le but de former de nouveaux publics, un livre au format numérique intitulé « TRAZ, ZAS, TAZ ! Voyons comment Oleiro fait ! », qui explique les origines de la porcelaine noire de Bisalhães et est traduite en anglais et en arabe.

« À l’Expo 2020 Dubaï, nous avons l’intention de montrer ce que nous avons de meilleur dans notre pays. La porcelaine noire de Bisalhães est l’un des symboles du Portugal, qui allie tradition et innovation, et qui promeut l’image d’un Portugal qui surprend par son talent et sa diversité », a déclaré Francisca Guedes de Oliveira, commissaire adjointe pour le Portugal dans le même communiqué. Expo 2020 Dubaï.

L’Expo 2020 Dubaï a la participation de 192 pays et est la première à avoir lieu au Moyen-Orient entre le 1er octobre et le 31 mars.

PLI // JAP

Le contenu Barro negro de Bisalhães présenté jusqu’à samedi à l’Expo Dubaï apparaît en premier à Visão.