Le Premier ministre a déclaré aujourd'hui que l'Algarve disposera de 500 millions d'euros supplémentaires de fonds communautaires jusqu'en 2027, dont 200 millions se rapporteront à un programme spécifique pour l'efficacité de l'eau.

«Entre le prochain cadre financier pluriannuel et le programme de relance et de résilience (PRR), l'Algarve disposera de 500 millions d'euros supplémentaires qui s'ajouteront à ce qui a été, ces dernières années, l'utilisation d'environ 300 millions d'euros de fonds à courir sur sept ans », a-t-il dit.

Le Premier ministre, qui s'exprimait lors de la cérémonie de signature d'un accord de collaboration entre la Chambre de Loulé et l'Institut de l'Habitat et de la Réhabilitation Urbaine (IHRU), ajoutant qu'environ 200 millions sont liés à «un programme spécial dans le domaine de environnement "pour améliorer l'efficacité énergétique dans la région, à savoir" lutter contre les pertes du réseau "et trouver" de nouvelles formes d'approvisionnement ", comme le" recours au dessalement "

António Costa a également souligné «l'opportunité» qu'ont les municipalités et les entreprises de l'Algarve «d'accéder à d'autres programmes spécifiques», créés dans le cadre du PRR pour «la reprise des activités, la formation professionnelle et l'emploi», qui «dans le cas de l'Algarve peuvent bénéficier d'un «programme spécifique destiné au secteur du tourisme», destiné à l'ensemble du pays, mais qui «se concentrera sur les régions» où ce secteur «a un poids renforcé».

Les conséquences de la pandémie de covid-19 sur le tourisme, dont l'Algarve est l'une des régions les plus «durement touchées» et où le taux de chômage a «augmenté plus fortement», ont conduit le gouvernement à assumer une «responsabilité accrue» en contribuer à la «diversification de la base économique de la région» pour qu'elle devienne «plus résiliente aux crises cycliques» qui peuvent affecter le secteur du tourisme, «tout en continuant de travailler pour continuer à être l'une des principales destinations touristiques du monde».

Lors d'une séance où il présentait un programme d'aide au logement pour 1400 ménages jusqu'en 2030, António Costa, a souligné que «ce n'est pas par hasard» que l'Algarve, est l'une des régions où il est «le plus difficile d'obtenir un placement» pour pourvoir les postes vacants. concours pour «enseignants pour les écoles ou médecins pour les soins de santé primaires ou hospitaliers».

«Les difficultés d'accès au logement sont le revers de la médaille de l'immense succès de l'Algarve en tant que destination touristique», a défendu António Costa, qui est originaire de régions où les politiques de logement public «sont essentielles» pour accroître son développement économique.

L'événement a également réuni le ministre de l'Infrastructure et du Logement, Pedro Nuno Santos, et les secrétaires d'État au logement, Marina Gonçalves, et à la décentralisation et à l'administration locale, Jorge Botelho.

MAD / PYD // JPS

Le contenu de l'Algarve disposera de 500 millions de dollars supplémentaires de fonds européens jusqu'à ce que 2027 apparaisse pour la première fois dans Visão.