A l’heure où le plan de vaccination dans l’Union européenne tourne à vitesse de croisière, le président de la Commission européenne a annoncé que plus de 60% des adultes en Europe ont déjà reçu la première dose du vaccin contre le Covid-19 et que 41% sont complètement immunisés contre la maladie virale.

« Bien que ce soit un bon résultat, nous devons soutenir les pays restants pour atteindre l’immunité de groupe dans le monde », a déclaré Ursula von der Leyen, ajoutant que la vaccination est l’un des deux piliers nécessaires à la reprise économique de l’Union européenne. Le deuxième pilier est constitué des paquets d’incitations financières, à savoir, le UE de nouvelle génération, qui apportera plus de 800 milliards d’euros aux 27 États membres.

Le Portugal, qui a été le premier pays à soumettre le Plan de relance et de résilience (PRR) et le premier à voir le projet approuvé par la Commission européenne la semaine dernière, recevra un total de 16 milliards d’euros, dont 13 1 milliard d’euros correspondent à des subventions , avec la possibilité de recourir à 2,3 milliards d’euros supplémentaires de prêts. Les premiers fonds, a rappelé von der Leyen, commencent à arriver en juillet.

« Nous avons tiré les leçons de la dernière crise économique, en 2008, et donc dans les premiers jours de la crise provoquée par la pandémie, nous encourageons les Etats membres à agir à travers le soutien mis à disposition dans le budget » de l’exécutif communautaire, a annoncé le responsable, ce mardi lors du démarrage du Forum économique de Bruxelles, à la Commission européenne, en format numérique.

Ursula von der Leyen, qui ne cachait pas son optimisme de voir que « l’économie européenne commence déjà à montrer les premiers signes de reprise », a rappelé les prévisions économiques qui tablaient sur une croissance du PIB de 4,2% cette année et de 4,4% en 2022. les chiffres s’améliorent et cela signifie que dans 18 mois, les 27 États membres seront tous sortis de la crise », a-t-il déclaré.

Cette reprise, qui sera soutenue par la UE de nouvelle génération, a déclaré le président de l’exécutif communautaire, cela permettra au bloc européen de « façonner l’avenir des décennies à venir », à travers la numérisation de l’économie et l’exécution des Nouveau pacte vert.

« O UE de nouvelle génération augmentera le PIB de 2%. Nous allons faire plus qu’augmenter le PIB, nous allons créer une économie numérique, circulaire et durable. Mais ce n’est que le début », a assuré von der Leyen.