S’adressant à l’agence Lusa le jour du coup d’envoi de la saison balnéaire sur les quatre plages officielles de la commune (Torre, Santo Amaro, Paço de Arcos et Caxias), le maire de la commune, Isaltino Morais, a déclaré que les attentes « sont bien », car ces zones sont« sûres, respectent toutes les règles et sont confortables ».

«Cette année, nous allons également maintenir le projet« Praia Acessível »sur la plage de Santo Amaro pour permettre aux personnes à mobilité réduite d’utiliser les plages en toute sécurité. L’année dernière, nous avons eu 870 utilisateurs », a-t-il déclaré.

Parmi les nouveautés de cette année figure l’existence de bibliothèques sur toutes les plages de la commune.

«L’année dernière, nous avions une bibliothèque à Paços de Arcos et cette année nous les avons toutes sur les plages. Naturellement, nous maintenons les règles de sécurité et les garrots pour contrôler les personnes sur la plage, qui continue d’être limitée en nombre d’utilisateurs », a déclaré le maire.

Selon Isaltino Morais, il y a un renforcement des équipements d’hygiène et sanitaires, dans le contexte de la pandémie de covid-19, et les équipements d’élimination des déchets seront nettoyés et désinfectés quotidiennement.

« L’année dernière, nous avons réalisé d’importants investissements, de l’ordre de 500 milliers d’euros, pour nous adapter aux règles de sécurité imposées par la direction générale de la santé. Cette année, nous allons investir 900 milliers d’euros dans des sanitaires, des équipements pour enfants sur toutes les plages. Et restaurer le trottoir de la promenade », a-t-il déclaré.

Isaltino Morais a également souligné que, comme l’année dernière, la chambre continuera à aider les concessionnaires, en prenant en charge les dépenses salariales des 22 maîtres-nageurs sous contrat: «Nous comprenons que nous devons prendre la responsabilité, comprenant les pertes que les concessionnaires ont subies par le -19 pandémie ».

Le maire indépendant a également rappelé que l’inspection des plages et le respect des règles de sécurité relèveront de la responsabilité de la police de sécurité publique (PSP), de la police maritime et de la police municipale.

La municipalité d’Oeiras, dans le quartier de Lisbonne, investira environ trois millions d’euros en 2022 pour des améliorations dans les zones du port de plaisance, de la piscine océanique, sur la promenade du front de mer et sur toutes les plages.

« Les plages seront équipées d’équipements sanitaires adéquats », a-t-il déclaré.

Pour 2022, il est également prévu de donner des conditions aux plages d’Algés, Cruz Quebrada et Dafundo, qui sont principalement utilisées pour «prendre le soleil», comme l’entendent les habitants de ces zones.

« La nouveauté l’année prochaine sera de doter, en 2022, ces plages d’un équipement adéquat pour que les gens aient plus de confort et de sécurité », a-t-il déclaré.

DD // ROC