«La date limite de remise de la participation des loyers aux fins de l'application du régime prévu à l'article 15º-N (du Code IMI), à l'IMI 2020, a été reportée, allant du 1er janvier au 15 février 2021 », Déclare un ordre du secrétaire d'État adjoint aux Affaires fiscales, maintenant rendu public.

Ce sera donc la période que les bailleurs devront respecter aux fins du calcul de l'IMI 2020 (payé en 2021) et non ce qui est prévu dans la loi et qui court du 1er novembre au 15 décembre.

Il s’agit d’un régime particulier créé en 2012, à la suite du processus général d’évaluation immobilière «le VPT des immeubles à loyers anciens, à des fins IMI uniquement, ne peut excéder le montant résultant de la capitalisation du loyer annuel en appliquant le facteur 15 ”.

L'objectif était d'éviter que la valeur IMI payée par le propriétaire ne dépasse le montant du loyer, en déterminant qu'au lieu de calculer la taxe sur la base de la valeur réelle des capitaux propres imposables (VPT) de l'immeuble, elle est calculée sur une sorte de VPT «  virtuel '' dont la valeur est calculée en multipliant la valeur du loyer annuel par 15.

En pratique cela signifie que dans une maison avec un VPT de 50 mille euros, et un revenu mensuel de 70 euros (840 euros par an), par exemple, l'IMI sera calculé sur 12600 euros (15 multipliés par 840 euros) et non sur le 50 mille euros.

Cette mesure couvre les contrats de location-logement conclus avant 1990 et les contrats autres que de logement conclus avant 1995 qui n'ont pas encore été définitivement transférés au Nouveau Régime des Baux Urbains (NRAU), mais la formulation juridique créée en 2012 a empêché quiconque cette année-là, il n'avait pas fait le compte de résultat ou qui avait échoué les années suivantes, pouvait en bénéficier.

En septembre de l'année dernière, un amendement au Code IMI a été publié qui élimine cette limitation.

Selon les règles en vigueur, «les propriétaires, usufruitiers ou propriétaires de surface d'immeubles urbains loués en vertu de baux conclus aux termes des paragraphes précédents, doivent présenter, annuellement, dans la période comprise entre le 1er novembre et le 15 décembre, une participation qui la valeur du dernier loyer mensuel dû et l'identification fiscale du locataire sont incluses, selon le modèle approuvé par ordonnance du membre du Gouvernement chargé du domaine des finances ».

LT // EA

Le contenu La livraison du compte de résultat qui réduit l'IMI court du 1er janvier au 15 février apparaît en premier dans Vision.