Les 5,2 millions de consommateurs nationaux d'électricité avec des contrats d'électricité allant jusqu'à 6,90 kVA (86% du total) paient désormais le taux intermédiaire de TVA, de 13%, sur une consommation mensuelle allant jusqu'à 100 kilowatts / heure.

Cette mesure fiscale permettra, selon les estimations du gouvernement, qu'au cours de l'année prochaine, les consommateurs économisent environ 150 millions d'euros.

Le problème est la réduction de 23% à 13% du taux de TVA sur la consommation mensuelle allant jusqu'à 100 kilowattheures (kWh) pour les clients nationaux dont la puissance souscrite peut atteindre 6,90 kVA (kilovoltampère).

Pour les familles nombreuses, avec cinq éléments ou plus, une augmentation de 50% est prévue, de sorte que le taux de TVA intermédiaire est applicable pour la partie de la consommation qui ne dépasse pas 150 kWh.

Cette augmentation des familles nombreuses n'est toutefois applicable qu'à partir du 1er mars 2021.

Au-delà de ces limites de consommation, le taux normal de TVA de 23% s'applique.

Un ensemble de simulations réalisé par le ministère des Finances indique qu'une famille de quatre éléments, issus du marché réglementé, avec une facture mensuelle de 25,64 euros, cette baisse de TVA se traduira par une économie de 1,54 euros par mois ou 18,48 euros par an.

Pour ce résultat, on a supposé que cette famille avait souscrit une puissance de 3,45 kVA et une consommation mensuelle de 134 kWh.

Dans le cas d'une famille à cinq éléments ou plus, sur le marché réglementé, avec une facture de 49,80 euros, l'épargne mensuelle sera de 2,31 euros par mois, ce qui en fin d'année représente une économie de 27,72 euros . Dans ce cas, on a supposé que l'agrégat en question avait une puissance souscrite de 6,90 kVA et une consommation mensuelle de 262 kWh.

La baisse de la TVA de 23% à 13% dans les 100 premiers kWh consommés au cours du mois couvre les clients des marchés réglementés et libéralisés et est imputable et calculée automatiquement, ce qui sera reflété dans la facture de décembre, sans que le consommateur ait à prendre n'importe quelle initiative.

L'augmentation de 50% prévue pour les familles nombreuses exigera qu'elles prouvent cette condition à leur fournisseur d'électricité par le biais d'une demande écrite et la soumission de la dernière déclaration de l'IRS, ou de la carte municipale pour les familles nombreuses, ou d'une déclaration de la Commission. de la paroisse prouvant le ménage ou la dernière facture d'eau au nom du titulaire du contrat énergie, ce qui inclut l'application du tarif d'eau familial.

Cette mesure de réduction de la TVA sur la consommation d'électricité complète une autre mesure déjà prise en 2019, qui consistait en une baisse de la TVA au taux de 6% de la composante fixe des redevances d'accès au réseau pour les fournitures d'électricité correspondant à une puissance souscrite. qui ne dépasse pas 3,45 kVA.

LT // MSF

Le contenu de la réduction de la TVA pour l'électricité atteint 86% des clients nationaux apparaît aujourd'hui en premier à Visão.