La municipalité de Leiria a demandé aujourd’hui à la population située entre les localités de Figueiras et Mata dos Milagres de se rendre au pavillon Pousos ou au stade municipal, suite à l’incendie qui affecte la paroisse de Milagres.

« Toute la population entre Figueiras et Mata dos Milagres doit sortir de chez elle et se diriger vers le Pavilhão dos Pousos ou Stade municipal, porte 7 », indique une information transmise à l’agence Lusa, qui demande également aux habitants de suivre « scrupuleusement les consignes du les autorités ».

A l’agence Lusa, à 16h30, le président de la Junta dos Milagres, Mário Gomes, a déclaré que la situation dans la paroisse est « un peu compliquée », notant qu’il n’y a pas de maisons en feu, mais « il y a un beaucoup de choses détruites par le feu ».

Mário Gomes a expliqué que Mata dos Milagres est l’un des plus grands sites de la paroisse, et « la probabilité que le feu y atteigne est grande ».

Selon le site Internet de l’Autorité nationale d’urgence et de protection civile, l’incendie de la paroisse de Caranguejeira, qui s’est propagé à d’autres, s’est déclaré à 12 h 06 et à 16 h 50, 234 agents étaient sur place, soutenus par 68 véhicules et deux avions. des atouts.

Une source de la chambre de Leiria a déclaré à Lusa que des personnes avaient été expulsées des maisons et des entreprises situées dans la zone de l’incendie.

À Regueira de Pontes, un autre incendie s’est déclaré, qui a commencé à 13h53, et est combattu par 89 agents avec 29 véhicules, selon la même source.

Les incendies dans la municipalité de Leiria ont entraîné l’interruption de la circulation sur l’autoroute 1 et l’itinéraire complémentaire 2.

Aujourd’hui, le maire de Leiria, Gonçalo Lopes, a déclaré que la municipalité vit un « après-midi très difficile », avec le déclenchement de plusieurs incendies, a demandé à la population de se calmer et a exprimé un « vif merci » aux pompiers.

« Nous vivons un début d’après-midi très difficile dans la municipalité de Leiria avec le déclenchement de plusieurs incendies, notamment à Caranguejeira, où il brûle avec une grande intensité, et nous avons également des incendies à Regueira de Pontes, Milagres et Boa Vista », a déclaré le maire, dans un message publié sur la page Facebook de la Municipalité.

Gonçalo Lopes a garanti le suivi de la situation et la mobilisation de « tous les moyens pour combattre les flammes et protéger » la population.

Dans le même message, Gonçalo Lopes a appelé la population à « garder son calme, mais être vigilante, et à éviter tout comportement à risque, notamment dans les paroisses du nord de la commune où se produisent des situations d’une plus grande complexité ».

« Nous laissons un mot de vifs remerciements et d’encouragements aux sapeurs-pompiers qui une fois de plus se disent présents et se mobilisent en première ligne pour la défense de tous », a-t-il ajouté.

Le Portugal continental est entré lundi à 00h00 dans une situation d’urgence, qui devrait se terminer à 23h59 vendredi, mais qui pourra être prolongée si nécessaire.

La déclaration de la situation d’urgence a été décidée en raison des prévisions météorologiques pour les prochains jours, qui indiquent une aggravation du risque d’incendie, avec des températures pouvant dépasser 45º dans certaines parties du pays, comme l’a déclaré samedi le ministre de l’Administration. Interne, José Luís Carneiro.

SR // SSS