Aux petites heures du matin du 2 octobre 2019, l’ouragan Lorenzo a détruit le seul port de commerce de l’île de Flores, à Lajes, « l’infrastructure la plus touchée » de la commune par les intempéries, selon le maire, Luís Maciel.

Portos dos Açores, la société qui gère les infrastructures portuaires de la région, a estimé les dégâts à 180 millions d’euros.

Deux ans plus tard, « deux contrats sont en cours » sur le site : un pour « la protection d’urgence de l’ouvrage portuaire » et un autre pour « la construction d’un pont à quai », qui permettra l’accostage des navires qui accostaient auparavant dans le port.

Cependant, le maire de Lajes regrette que la procédure du projet principal n’ait pas encore été lancée.

« Ce qui manque encore et qui est plus en retard, c’est la construction de la protection principale et de la jetée d’amarrage. Nous n’avons toujours pas d’informations. Nous avons suivi le gouvernement régional et Portos dos Açores, mais nous n’avons toujours pas beaucoup d’informations sur ce projet », a-t-il déclaré.

« A ce jour, nous n’avons toujours pas d’informations sur les prévisions de démarrage, mais nous aimerions évidemment qu’il soit à un stade plus avancé », a-t-il ajouté.

Luís Maciel a reconnu que « les travaux maritimes sont complexes » et « prennent du temps », mais a rappelé l’importance du port pour l’économie de l’île de Flores.

« Pour nous, il était important que la phase de conception et d’essais, qui est en cours, soit achevée dans les plus brefs délais, afin d’avancer au plus vite avec l’avancement des travaux », a-t-il souligné, ajoutant que la municipalité ne ne pas connaître le projet final ni la durée estimée des travaux.

Une récente ordonnance de la Primature, qui a limité le soutien du Gouvernement de la République à la réparation des dommages causés par Lorenzo à 198 millions d’euros (sur 313 estimés par un groupe de travail de l’Assemblée législative de la Région autonome des Açores ), a conduit le maire de Lajes à adresser une lettre officielle au président du gouvernement régional avec des inquiétudes quant à la reprise du port.

« La municipalité de Lajes ne peut pas être lésée dans ses travaux en raison du manque d’engagement et il était essentiel de garantir que les travaux se dérouleraient comme prévu et annoncé », a-t-il souligné.

Luís Maciel a défendu que l’infrastructure « est fondamentale pour que le conseil continue à se développer et ait une autre centralité et une autre cohésion avec l’ensemble régional ».

« La structure qui est prévue est une structure beaucoup plus fonctionnelle, avec plus de fonctionnalités, qui offrira à la municipalité de meilleures conditions pour tout ce qui a trait aux activités qui se déroulent dans le port, de la pêche, des marchandises, au transport de passagers et va même booster le tourisme », a-t-il souligné.

Bien que le dernier projet de restauration du port n’ait pas encore démarré, le maire assure que la plupart des dégâts enregistrés dans la commune ont déjà été ou sont en cours de récupération.

« Les autres situations, sinon conclues, sont du moins déjà en cours pour être résolues », a-t-il souligné.

A Faial, où 44 personnes ont dû être relogées le 2 octobre 2019, la plupart des travaux sont déjà en cours, selon le maire, toujours en poste, José Leonardo Silva.

« C’est raisonnable. Cela pourrait, en fait, être mieux, mais le processus a été développé pour que nous puissions tous minimiser les dommages », a-t-il déclaré.

« Au niveau des logements, c’est pratiquement terminé », a-t-il ajouté, précisant que les travaux restants ont déjà commencé ou sont sur le point de démarrer.

Le maire a déploré le « retard » dans l’attribution des contrats de restauration du front de mer, qui incombe à l’exécutif açorien, qui a pourtant changé de couleur politique en novembre 2020.

« Il y a longtemps. Le gouvernement a arrêté tout le processus et cela a pris beaucoup plus de temps », a-t-il expliqué.

L’ouragan Lorenzo a provoqué des rafales de vent qui ont atteint 163 kilomètres/heure, selon les archives de l’Institut portugais de la mer et de l’atmosphère.

A l’aube du 2 octobre 2019, la Protection civile des Açores a enregistré 255 occurrences, principalement dans les îles des groupes central et occidental. 53 personnes ont dû être réinstallées, dont 44 sur l’île de Faial.

CYB // MLS

Le contenu La plupart des travaux de récupération de l’ouragan Lorenzo ont déjà avancé, mais avec des retards apparaît d’abord à Visão.