Directrice actuelle du Museu Nacional da Música, à Lisbonne, en poste depuis huit ans et demi, Graça Mendes Pinto assumera ses nouvelles fonctions à partir du 1er septembre, en maintenant la structure de la directrice adjointe, occupée par Joana Belard da Fonseca et Sofia Campos Lopes, ont indiqué la même source.

Situé sur les rives de Lisbonne, le Museu do Oriente, qui a ouvert ses portes en mai 2008, possède un patrimoine muséal de plus de 15 000 pièces, relatif à ses collections de la présence portugaise en Asie et de Kwok On, couvrant les territoires orientaux qui traversent l’Inde, le Sri Lanka, la Chine, Macao, le Japon et le Timor oriental.

Les pièces vont des masques aux meubles, armures, cartes, textiles, paravents, porcelaine, terre cuite, aux dessins et peintures qui illustrent une période historique marquée par des échanges commerciaux, culturels, expérientiels, scientifiques, techniques et religieux.

Graça Mendes Pinto est titulaire d’un diplôme en histoire de la Faculté des arts de l’Université de Lisbonne et d’un diplôme de troisième cycle en muséologie et conservation de l’ancien Institut portugais du patrimoine culturel.

Mardi, la Direction générale du patrimoine culturel (DGPC) a annoncé que le musicologue, manager et compositeur Edward Ayres de Abreu, 33 ans, a été nommé à la direction du Musée national de la musique, à partir de septembre, à l’issue d’un concours international organisé par cet organisme de le Ministère de la Culture.

La muséologue, qui appartient à la carrière technique supérieure du personnel de la DGPC, a commencé, en 1984, comme conservatrice au Palácio Nacional da Ajuda, qu’elle a servi pendant dix ans, rejoignant en 1994 les services centraux de l’ancien Instituto Português dos Museus (IPM). ).

Elle est sollicitée en 1998 par la Fondation Centro Cultural de Belém (CCB) pour travailler comme conservatrice/muséologue à la direction du Parc des Expositions, où elle reste cinq ans, revenant à l’IPM pour conseiller la direction.

En 2007, elle est nommée coordinatrice de la Galeria do Rei D. Luís I, au Palácio Nacional da Ajuda et, en 2014, nommée directrice du Musée de la musique, en remplacement ; après un concours, elle est nommée directrice en février 2015.

Le Museu do Oriente, situé à Alcântara, « un résultat naturel de la vocation de la Fundação Oriente », a reçu près de 500 000 visiteurs au cours de ses dix premières années d’existence, dans son exposition permanente et dans les expositions temporaires de ses collections et artistes.

Le musée propose un programme régulier de spectacles de musique, de théâtre, de danse et de cinéma, et organise des cours, des ateliers et des conférences, ainsi qu’un centre de documentation, un service éducatif et un centre de rencontre.

Distingué en 2009 comme le meilleur musée portugais par l’Association portugaise de muséologie, il a été installé après des travaux de restauration et d’adaptation du bâtiment initialement conçu par l’architecte João Simões, construit en 1939, l’un des symboles de l’architecture portuaire de l’Estado Novo.

Le nouveau projet a été conçu par les architectes João Luís Carrilho da Graça et Rui Francisco.

Fondée le 18 mars 1988, la Fundação Oriente a pour objectif de réaliser et de soutenir des initiatives culturelles, scientifiques, éducatives, artistiques et sociales, notamment au Portugal et à Macao.

Il développe également des initiatives de défense du patrimoine culturel lié à la langue et à l’histoire de la présence portugaise en Orient, la promotion des études orientales au Portugal et des études internationales sur la présence portugaise en Asie.

Avec des délégations à Macao, en Inde et au Timor-Leste, la Fundação Oriente développe également un programme de bourses de recherche, de doctorat et de langue et culture portugaises et de langues et cultures orientales, promouvant également l’enseignement du portugais à Macao, Goa et au Timor oriental.

AG // MAG