Le récital sera interprété par la soprano Cristiana Oliveira et le ténor Luís Gomes, avec la pianiste Joana David et un programme consacré au répertoire lyrique du XIXe siècle.

La «visite mise en scène pour toute la famille» est faite au bâtiment du théâtre, au Chiado, qui a récemment subi des interventions de restauration, à savoir, avec la rénovation de la dorure et le traitement des stucs, à l’intérieur, interventions qui étaient en cours. position de la Fondation Ricardo Espírito Santo Silva.

Une autre rénovation a été la toile de fer, l’oblitérateur de scène, car celle existante datait des années 1940 et pesait 20 tonnes.

Cette toile de fer a été remplacée par une autre, moins de la moitié du poids, un changement important dans la structure du bâtiment, qui remonte au XVIIIe siècle.

La façade a également fait l’objet d’une intervention de restauration, ayant retrouvé sa couleur bleue d’origine.

A propos de la visite, à 15h00, la TNSC indique, dans un communiqué, qu' »invite les familles à se promener dans divers espaces du théâtre, de l’espace public aux coulisses, en dévoilant certaines des marches qui précèdent l’ouverture d’un opéra « .

À propos du récital, à 20h00, mettant en vedette Cristiana Oliveira et Luís Gomes, met en lumière le théâtre qui concerne « deux des chanteurs portugais qui se sont imposés au niveau international ces dernières années ».

« Les deux ont déjà joué à São Carlos en tant qu’interprètes du grand répertoire, souvenez-vous de Leonora de « La Forza del Destino » [de Verdi] ou Alfredo dans ‘La Traviata’ [do mesmo compositor]”.

Cristiana Oliveira et Luís Gomes sont accompagnés par la pianiste Joana David, présentant un programme centré sur le répertoire lyrique du XIXe siècle, qui comprend des airs et des duos d’opéras de Verdi, Puccini, Massenet et Bizet, ainsi que par le Portugais Alfredo Keil, auteur de l’hymne national et des opéras tels que « Serrana », « Irene » et « Dona Branca ».

La Journée mondiale de l’opéra a été instituée en 2019 par OPERA America, Ópera Latinoamérica et Opera Europa, une organisation dont le TNSC fait partie, avec « l’objectif de souligner l’impact positif de l’opéra sur la société, notamment à travers la promotion de la tolérance et de la compréhension et , aussi, à travers l’établissement de connexions entre les personnes à travers des émotions universelles ».

La date de naissance des compositeurs Georges Bizet, en 1839, à Paris, et de Johan Strauss II, en 1899, à Vienne, auteurs d’opéras et d’opérettes, a été choisie pour la célébration.

Le TNSC est un bâtiment aux caractéristiques néoclassiques, conçu par l’architecte José da Costa e Silva, qui a ouvert ses portes en juin 1793. C’est le seul opéra du pays.

NL // MAG

Le contenu de la Journée mondiale de l’opéra est célébré par le Teatro de S. Carlos avec un répertoire du XIXe siècle et apparaît d’abord à Visão.