1-1-e1669908198824-png

La Journée de la Défense nationale 2021 a réuni près de 75 000 jeunes

« Dans le cadre de l’étude ‘Jeunesse et forces armées’, le rapport est disponible qui permet de connaître le contexte actuel et l’appréciation des jeunes participant à la 17e édition de la Journée de la défense nationale (DDN) en 2021 », lit-on dans un communiqué envoyé aujourd’hui par le ministère de la Défense nationale.

Selon le gouvernement, l’édition 2021 a réuni 74.232 jeunes, « ce qui se traduit par un taux de participation de 83% », puisque 89.584 jeunes de plus de 18 ans avaient été invités à participer à cette initiative.

Selon le rapport, la majorité des jeunes ayant participé à l’édition de l’année dernière étaient des étudiants, 67,8%, tandis que 7,8% étaient des étudiants travailleurs, 16,3% avaient un emploi et 8,1% étaient au chômage.

« Il convient également de noter le fait que 24,4 % des jeunes (18 % en 2019) ont déjà quitté le système éducatif, et ne poursuivent pas actuellement leurs qualifications scolaires/académiques », indique la même étude.

” (…) il est possible d’observer l’âge auquel les participants ont arrêté leurs études (qu’ils aient ou non terminé l’enseignement obligatoire). Bien que la grande majorité l’ait fait à l’âge de 18 ans, près de 3 000 jeunes ont abandonné l’école avant d’avoir atteint l’âge de la majorité », ajoute-t-il.

« Dans l’évaluation que les participants font de la DDN, les données révèlent par exemple que 71 % considèrent que leur opinion sur les armées s’est améliorée après avoir participé à la DDN. Le rapport montre également que les Forces armées font partie des institutions dans lesquelles les jeunes font le plus confiance : 90% des personnes interrogées accordent une confiance totale ou totale aux FA », souligne le gouvernement.

Une autre conclusion est que « 71% des répondants sont d’accord avec la participation obligatoire au DDN ».

Selon l’étude, les participants ont été invités à exprimer leur degré d’accord avec un ensemble d’énoncés sur les Forces armées, et les résultats obtenus ont montré que « les jeunes sont d’accord avec la nécessité pour les Forces armées d’exister pour la sécurité du pays, en les percevant comme une institution qui reflète des valeurs de discipline, d’obéissance aux règles, de solidarité et d’entraide ».

« Ils parlent aussi très favorablement de son efficacité dans la réalisation des missions et de son niveau d’organisation. On peut dire que, d’un point de vue institutionnel, les Forces armées sont très bien acceptées par la population jeune », concluent les responsables de l’étude.

Les conclusions du rapport précisent que « la frange de la population qui n’exclut pas la possibilité d’intégrer les forces armées est pertinente en termes quantitatifs et démontre que la base de travail est positive ».

« Il y a des aspects qui peuvent être valorisés (plus grande acceptation des femmes et niveaux d’instruction plus élevés), mais les éventuels problèmes conjoncturels de recrutement ne relèvent pas d’un processus de rejet ou de dévalorisation des Forces armées par ces jeunes, au contraire. Dans ce domaine, les armées ont une situation très positive, donc leur performance (pour atteindre des niveaux d’attractivité plus élevés) devrait s’inscrire dans des aspects liés à la configuration (instrumentale) de leur offre », défendent les responsables de l’étude.

Selon les chercheurs, « l’intérêt de s’enrôler repose sur l’attrait pour les caractéristiques de la vie militaire et la possibilité de participer à des missions humanitaires et de maintien de la paix ».

« D’autre part, plus de la moitié des jeunes ne s’enrôlent pas parce qu’ils étudient et ont seulement l’intention de poursuivre leurs études, puis ne s’identifient pas aux caractéristiques de la vie militaire », explique-t-il.

Interrompue pendant plusieurs mois entre 2020 et 2021 en raison de la pandémie de covid-19, la Journée de la Défense nationale a repris en mai 2021 et est une activité citoyenne obligatoire qui vise à sensibiliser les jeunes ayant atteint l’âge de la majorité au sujet de la National Défense et rôle des forces armées.

La 17e édition de la DDN s’est déroulée du 3 mai au 17 décembre 2021, dans diverses unités militaires de la métropole et des îles.

JF (ARYL/NS) // JPS

Articles récents