1-1-e1669908198824-png
la-greve-au-cp-et-a-lip-a-force-la

La grève au CP et à l’IP a forcé la suppression de 447 trains

La grève chez CP — Comboios de Portugal et Infraestruturas de Portugal (IP) a provoqué la suppression de 447 trains entre 00h00 et 18h00 aujourd’hui, dont 138 en circulation, selon une source de l’opérateur ferroviaire.

Une plate-forme de plusieurs syndicats représentant les travailleurs du CP et de l’IP a appelé à la grève pour fournir toutes les heures supplémentaires entre 00h00 le 24 décembre et 24h00 le 2 janvier 2023, « à savoir un jour de repos hebdomadaire ou un jour férié ». ”.

Une source officielle du CP a déclaré à Lusa qu’à 18h00 aujourd’hui, jour de Noël, les services minimums fournis avaient été respectés, avec 138 trains en circulation, « le total prévu jusqu’à 18h00 étant de 585 », sans effectuer 447.

La plateforme a également appelé à des grèves de 24 heures pour les 23 et 26 décembre, réclamant une prime financière, une mise à jour de la subvention alimentaire et la fin des discriminations entre travailleurs, selon la note des syndicats.

Des dessertes minimales de 25% des trains ont été définies les 23 et 26 décembre et pour les vacances les 25 décembre et 1er janvier 2023.

La plateforme qui a appelé à la grève comprend l’ASCEF – Syndicat Intermédiaire des Cadres d’Exploitation Ferroviaire, ASSIFECO – Syndicat Indépendant, FENTCOP – Syndicat National des Transports, Communications et Travaux Publics, SINDEFER – Syndicat National Démocratique des Chemins de fer, SINFA – Syndicat Indépendant des Chemins de fer. Travailleurs des infrastructures et assimilés, SINFB – Syndicat national indépendant des cheminots, SIOFA – Syndicat indépendant des travailleurs de l’exploitation et assimilés et STF – Syndicat des transports ferroviaires.

La grève de 24 heures déclenchée par les travailleurs du CP et de l’IP a supprimé, le 23 décembre, 728 trains entre 00h00 et 18h00, avec 241 trains circulant, selon le CP.

Jeudi, le CP a mis en ligne sur son site une note avertissant de la prévision de « perturbations dans la circulation des trains, au niveau national », « avec un impact possible sur les jours précédant et suivant les périodes de grève », déplorant également les désagréments occasionnés. .

Les clients qui avaient déjà acheté des billets pour des trains annulés peuvent demander un remboursement intégral du montant, jusqu’à 10 jours après la fin de la grève, ou une revalidation gratuite pour un autre train de la même catégorie.

Les travailleurs de CP et IP ont également organisé une grève le 30 novembre, qui a entraîné l’annulation de centaines de trains.

AAT (ALYN/MPE) // MLS

Articles récents