Selon les informations de la fondation, cette initiative fait partie d’un programme de commémoration de ce roman, à célébrer ce mois-ci, qui comprend également une visite de l’itinéraire, prévue pour le 29, sur inscription préalable, ainsi qu’une exposition temporaire avec matériaux liés au livre publié en 1980.

Le portail et l’application du scénario littéraire Levantado do Chão ont été présentés, le 30 avril, dans l’auditorium de la bibliothèque municipale «Almeida Faria», à Montemor-o-Novo, insérés dans les célébrations du 47e anniversaire du 25 avril.

Le choix de cette ville dans le quartier d’Évora pour la présentation initiale de ce projet, est dû au fait que José Saramago vivait dans le village de Lavre, situé à la frontière de la commune de Montemor-o-Novo avec celle de Coruche, lors de l’écriture de l’œuvre.

«Levantado do Chão» parcourt une région de l’Alentejo caractérisée par le latifundium, de la fin du XIXe siècle à la période post-révolutionnaire du 25 avril 1974.

Au moment de la présentation, la présidente de cette commune, Hortênsia Menino, a estimé que ce projet «valorise la mémoire et contribue à la construction de l’identité de la commune de Montemor-o-Novo, étant un autre outil pour le social et développement économique du territoire ».

La disponibilité du script au format numérique est une autre étape dans la mise en œuvre du projet «Roteiro Literário Levantado do Chão», qui a été lancé en février de l’année dernière.

Cet itinéraire relie les municipalités de Lisbonne, Montemor-o-Novo et Évora, à travers trois itinéraires thématiques subdivisés en routes routières et piétonnes, couvrant 26 points d’intérêt interprétatif sur ce qui est considéré comme le «premier grand roman» du Nobel de littérature portugais.

Créé par la Chambre de Montemor-o-Novo en partenariat avec d’autres entités, le scénario propose de «faire connaître les lieux où se déroulent les épisodes les plus marquants de l’œuvre, à travers une contextualisation historique et sociale» des sujets abordés et qui comprend des témoignages sur les femmes et les hommes qui ont inspiré les histoires et les personnages principaux de l’intrigue.

Cet itinéraire, qui compte au total 238 kilomètres de route et huit piétons, « invite » aussi à connaître les aspects biographiques liés au séjour de Saramago dans la ville de Lavre, commune de Montemor-o-Novo, en 1976, avec l’objectif de document pour rédiger le travail.

Le premier itinéraire, «Les gens élevés de ce terrain – La répression de la dictature dans l’Alentejo», se concentre entre 1933 et 1974, et «aborde les moments les plus violents de l’œuvre, tels que les arrestations, les tortures et les meurtres de la dictature. régime [da época] sur le peuple de l’Alentejo ».

Cet itinéraire passe par plusieurs endroits de Lisbonne, comme le Museu do Aljube – Resistência e Liberdade, et Montemor-o-Novo, comme le GNR Post, où le personnage Germano Vidigal a été emmené et finit par mourir en 1945, «victime de un meurtre cruel et barbare commis par deux agents du PIDE », la police politique de la dictature.

La deuxième voie proposée, «Résistance: João Mau-Tempo et la lutte du prolétariat agricole de l’Alentejo», va des premières années aux années 70 du XXe siècle, et vous invite à suivre quelques phases de cette lutte racontée par Saramago depuis le personnage João Mau-Tempo.

Cet itinéraire traverse plusieurs endroits dans les municipalités d’Évora, comme les arènes de cette ville, où João Mau-Tempo a assisté à un rassemblement anticommuniste en 1937, et Montemor-o-Novo, comme São Geraldo, mentionné dans l’ouvrage sur l’objet d’une réunion clandestine de travailleurs ruraux et de membres du PCP, qui a eu lieu près de ce village.

Dans la troisième partie de l’itinéraire, «José Saramago à Monte Lavre», le voyageur est invité à retracer les principaux chemins de l’écrivain lors de son séjour à Lavre, et d’autres visites qu’il a faites à la commune de Montemor-o-Novo, en 1976.

Cet itinéraire passe par des endroits comme la Cooperativa de Consumo Vento de Leste, où Saramago a dormi, et la maison de la famille Besuga, où il a mangé.

Le script est disponible sur www.roteirolevantadodochao.pt.

AL (LL) // MAG