Le modèle du concours, organisé par RTP, sera le même que les années précédentes, avec deux demi-finales – les 20 et 27 février – et une finale – le 6 mars, qui cette année, selon le directeur du programme de RTP, José Fragoso , «Il n’y aura pas de public, signe du temps».

Lors de la conférence de presse du Festival da Canção 2021, qui s’est déroulée «en ligne», José Fragoso a également annoncé que les trois phases du concours seront diffusées en direct sur RTP1, «juste après Telejornal», et la diffusion peut également être suivie sur RTP Play et sur RTP Internacional.

Cette année, le Festival de la chanson sera disputé par 20 thèmes d’auteurs en compétition, quatre de plus qu’en 2020, ce qui arrive pour que «la communauté artistique ait l’opportunité de présenter des propositions», à un moment où «les industries culturelles ont donné un grand test de résistance ».

« Notre rôle est également de dynamiser ce domaine », a déclaré José Fragoso.

Les noms des interprètes des 20 thèmes qui participeront au concours cette année ont été révélés aujourd’hui, plusieurs compositeurs ayant choisi de chanter leurs créations.

Dans la première demi-finale, ils s’affrontent: « Cheguei Aqui » (thème composé par Anne Victorino D’Almeida et interprété par Nadine), « Dia Lindo » (composé et interprété par Fábia Maia), « Contramão » (Filipe Melo / Sara Afonso), « Na désir le plus profond (Hélder Moutinho / Valéria), «Monde» (Ian), «Livres» (Irma), «Saudade» (Karetus / Karetus et Romeu Bairos), «Girassol» (Marôco), «Claro como Água» (Stéréosaure / Mema.) Et «L’amour de mon côté» (Tatanka / The Black Mamba).

Dans la deuxième demi-finale, ils s’affronteront: «Pour un appel rapproché» (Carolina Deslandes), «J’ai eu de la musique» (Da Chick), «Joana do Mar» (Joana Alegre), «La vie sans passer» (João Vieira / Graciela), « Danser dans les étoiles »(Neev),« Volte-Face »(Pedro da Linha / Eu.Clides),« Je ne resterai pas »(Pedro Gonçalves),« Jasmim »(Tainá),« Better World »(Virgul / Ariana) et «Avec un câlin» (Viviane / Ana Tereza).

Dans chaque demi-finale, cinq chansons seront choisies pour se qualifier pour la finale.

En demi-finale, le poids des votes sera partagé entre les téléspectateurs et un jury dont les éléments ont été choisis par RTP.

En finale, les votes du jury seront effectués par des représentants de sept régions du Portugal continental et des îles.

En cas d’égalité, en demi-finale le choix du jury prévaut et, en finale, celui du public.

Sur les 20 compositeurs participant à l’édition de cette année, 18 ont été invités par RTP et les deux autres (Marôco et Pedro Gonçalves) sélectionnés grâce à la soumission gratuite de chansons.

Les thèmes du concours peuvent désormais être entendus sur la chaîne YouTube du Festival da Canção.

La chanson «Medo de Sentir», interprétée par Elisa et composée par Marta Carvalho, a remporté le Festival de la chanson en 2020 et aurait dû représenter le Portugal au Concours Eurovision de la chanson, qui aurait dû avoir lieu aux Pays-Bas, mais qui a été reporté d’un an en raison à la pandémie de covid-19.

En 2021, il n’y a aucun risque que le concours, qui réunit des représentants de 41 pays, n’ait pas lieu, puisque les concurrents enregistreront des performances dans leurs pays.

«À l’approche de l’Eurovision 2021, nous pouvons désormais révéler que tous les participants se verront garantir le droit de participer au concours. Chaque pays créera un enregistrement «en direct» avant le concours, qui pourra être utilisé si le concurrent ne peut pas se rendre à Rotterdam en raison de la pandémie, ou si, aux Pays-Bas, il doit être mis en quarantaine », déclare l’organisation dans un communiqué publié le 18 novembre de l’année dernière sur le site officiel du concours Eurovision de la chanson.

La 65e édition du concours, qui se tient chaque année en Europe depuis 1956, aurait dû avoir lieu en mai 2020, à Rotterdam, mais l’Union européenne de radiodiffusion, car elle estimait que les conditions de sa réalisation n’étaient pas réunies, en raison de la pandémie de covid-19, a décidé de le reporter d’un an.

L’organisation explique que toutes les chaînes de télévision participantes (dans le cas du Portugal est RTP) ont été invitées à «enregistrer une performance en direct du concurrent dans leur pays».

Cet enregistrement « doit être livré avant l’événement, il doit avoir lieu en studio et en temps réel (comme ce serait le cas dans le concours), sans aucun montage de la voix ou de toute partie de la performance, après son enregistrement ».

L’organisation garantit qu ‘«un ensemble de directives de production garantira l’équité et l’intégrité du concours».

«Nous espérons que tous, ou la plupart, des candidats pourront se rendre à Rotterdam en mai, mais le fait d’avoir l’enregistrement du spectacle en direct garantit qu’il sera vu par des millions de spectateurs, quoi qu’il arrive», déclare l’organisation.

Les demi-finales de la 65e édition du Concours Eurovision de la chanson sont prévues les 18 et 20 mai et la finale le 22 du même mois.

Le Portugal a participé au Concours Eurovision de la chanson pour la première fois en 1964, ayant entre-temps manqué cinq éditions (en 1970, 2000, 2002, 2013 et 2016).

Entre 2004 et 2007, inclus, et en 2011, 2012, 2014, 2015 et 2019, le Portugal n’a pas réussi à se qualifier pour la finale.

JRS // TDI