L’autorité sanitaire portugaise DGS a annoncé que tous les citoyens qui se sont rétablis d’une infection à Covid-19 ne recevront qu’une seule dose de vaccin «qu’il s’agisse d’un vaccin à administrer en une ou deux doses».

Le changement de politique semble avoir été justifié de cette manière: «Le plan de vaccination est dynamique, évolutif et adaptable à l’évolution des connaissances scientifiques et au calendrier d’arrivée au Portugal des différents vaccins contre Covid-19».

Il est clair que les personnes qui se remettent d’infections actives auront un certain degré d’immunité et n’auront donc pas besoin de la double dose (dans le cas des vaccins Pfizer, Moderna et / ou AstraZeneca).

Selon Lusa, citant le communiqué de la DGS: «L’objectif est de sauver des vies en réduisant la mortalité et les hospitalisations» et de «préserver la résilience du système de santé et du système de réponse à la pandémie et à l’État».

La décision permettra également d’économiser massivement sur les doses de vaccin et contribuera à accélérer le plan national du Portugal qui vise à faire vacciner au moins 70% des citoyens d’ici août.

[email protected]