Selon la décision de la commission des opérations immobilières de RTP dans le cadre du Northern Production Center (CPN), à laquelle Lusa a eu accès aujourd'hui, après les audiences tenues au conseil d'administration (CA) de RTP et à la commission des travailleurs respective "Il est unanimement entendu que les questions identifiées n'ont pas été entièrement clarifiées".

La commission parlementaire demande au «XXII gouvernement constitutionnel, par l'intermédiaire du ministre de la Culture, dans le cadre de ses pouvoirs propres, de procéder à un audit du processus d'aliénation des terres de l'ancien poste d'émetteur du RDP à Miramar, Vila Nova de Gaia, ainsi que l'évaluation réalisée pour RTP par une entité externe ».

La résolution a été envoyée au ministre de la Culture cette semaine.

Les députés de la commission ont des doutes, à l'égard du CPN, soit sur l'opération déjà réalisée avec la vente du terrain de Miramar, qui a débuté en 2015, soit sur les études en cours pour Monte da Virgem.

«Lors de la vente de la parcelle Miramar, il est nécessaire de clarifier et de clarifier pleinement la différence significative entre la valeur de valorisation (590 milliers d'euros), la valeur de vente (1,75 million d'euros) et la prétendue valeur de marché (14 , 7 millions d'euros), ainsi que les procédures suivies par le conseil d'administration de RTP », indique le document.

«Dans le processus concernant les terres de Monte da Virgem, il est urgent de clarifier ce qui est attendu de leur occupation fonctionnelle, sur la base de la future stratégie du CPN, ainsi que de clarifier le statut du processus et les entités déjà impliquées», renvoyé à la commission.

Dans ce contexte, la commission de la culture et de la communication a décidé «à l'unanimité» de demander «l'envoi urgent» à cet ensemble de procès-verbaux du conseil d'administration du RTP depuis 2015, des procès-verbaux des assemblées générales depuis cette date, ainsi que des plans stratégiques et opérationnels qui sous-tendent les différentes décisions ou options analysées avec des implications en termes d'équité.

La commission demande également l'envoi de l'inventaire des actifs immobiliers de RTP, l'identification des immeubles et des terrains dans le nord du pays, l'échange de correspondance entre le conseil d'administration et la direction générale du Trésor et des Finances sur la vente des actifs, ainsi que toutes autorisations, depuis 2015, la documentation à l'appui de la décision de mener à terme ou partiellement les processus d'aliénation immobilière, se référant au CPN, conclue ou en cours, y compris les procédures financières, techniques et stratégiques et de passation de marchés des sociétés d'expertise pour les différents processus de cession d'actifs achevés ou en cours depuis cinq ans.

La liste des documents demandés comprend également celle du soutien à l'évaluation de chaque terrain ou propriété, la description et la documentation des processus de vente, à savoir les procédures de vente, les propositions reçues, le soutien à la décision de vente et le raisonnement pour la décision de tous les processus de vente. décision et demandes d'informations et réponses respectives à la municipalité de Vila Nova de Gaia ou à des entités administratives dotées de pouvoirs d'aménagement urbain ou spatial, concernant le processus d'aliénation partielle du Centre de production du Nord, depuis 2015.

ALU // EA

Le contenu de la commission parlementaire demande au ministre de la Culture d'auditer le RTP sur la vente de terrains apparaît d'abord à Visão.