1-1-e1669908198824-png
antonio-costa-9315367-8883346-png

JE Podcast : Écoutez ici l’actualité la plus importante de ce vendredi

Écoutez et suivez le podcast « JE Notícias » sur :

Spotify | Podcasts Google | Podcast Apple

Jeudi soir, le premier ministre a envoyé une lettre au président de la République suggérant la création d’un mécanisme de vérification dans le processus de nomination des responsables gouvernementaux, une idée qu’il avait déjà abordée au parlement.

Cette initiative a été transmise par une source au cabinet du Premier ministre en réponse à l’agence Lusa sur le développement de cette proposition avancée par António Costa jeudi après-midi, lors du débat sur la motion de censure contre le gouvernement présentée par IL.

Les pharmaciens de la fonction publique vont rencontrer le gouvernement le 26, pour tenter de négocier la révision des grilles salariales, qui datent de 1999, et la prise en compte intégrale de l’ancienneté pour la progression de carrière.

« Nous avons 80 % de personnes en fin de carrière. On a des gens qui ont 20 et 30 ans de service au SNS, et qui, du fait de la migration qui nous a été imposée, sont restés à la base de leur carrière. Sur la base de la catégorie et de la rémunération », a expliqué à l’agence Lusa Henrique Reguengo, du Syndicat national des pharmaciens.

Le Président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, a prononcé aujourd’hui un discours de louange et de remerciement à António Guterres, considérant que le Secrétaire général des Nations Unies se bat avec passion pour le multilatéralisme et ne renonce jamais à la paix.

Marcelo Rebelo de Sousa s’exprimait à l’Aula Magna du Rectorat de l’Université de Lisbonne, à l’issue de la cérémonie de remise du Prix de l’Université de Lisbonne 2020 à António Guterres.

Les manifestations contre le renversement de l’ancien président péruvien Pedro Castillo, qui ont fait près de deux douzaines de morts en décembre dernier, sont revenues dans les rues de certaines villes du Pérou, après une pause de deux semaines au cours de laquelle la crise politique est restée active.

Le Premier ministre péruvien Alberto Otarola a déclaré que la situation générale était « normale », bien que plusieurs barrages routiers aient été levés et que de nouvelles manifestations soient en préparation. Otarola a déclaré que les gens avaient « le droit » de manifester, mais a appelé à des manifestations pacifiques. Mais, pour éviter la concentration des manifestants, le gouvernement a décrété la suspension de l’exploitation de plusieurs lignes ferroviaires.

Les députés ont approuvé ce jeudi dans la spécialité l’augmentation du montant des indemnités de licenciement collectif et d’extinction d’emploi de l’actuel 12 jours de salaire de base et d’ancienneté par an à 14 jours par an.

« En cas de licenciement collectif, le travailleur a droit à une indemnité correspondant à 14 jours de salaire de base et d’ancienneté pour chaque année pleine d’ancienneté », prévoit la proposition du PS approuvée dans le groupe de travail de la Sécurité sociale, du Travail et de l’Inclusion. Commission sur les amendements à la législation du travail dans le cadre de l’Agenda du travail décent.

Il y a une autre victime dans le gouvernement d’António Costa. Environ 24 heures après son entrée en fonction, la secrétaire d’État à l’Agriculture, Carla Alves, a démissionné. Ceci après qu’il a été rapporté qu’elle a plusieurs comptes bancaires saisis, dans le cadre d’une enquête judiciaire impliquant son mari, Américo Pereira, ancien maire de Vinhais.

« La secrétaire d’État à l’Agriculture a présenté sa démission cet après-midi, car elle comprend qu’elle n’a pas les conditions politiques et personnelles pour prendre ses fonctions. La démission a été rapidement acceptée », a informé le ministère de l’Agriculture, dans une note partagée après la fin du débat sur la motion de censure au gouvernement présentée par l’Initiative libérale et peu après le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, a souligné que cela a une « limitation politique », puisqu’il a un « lien familial proche avec quelqu’un qui est accusé dans un procès ».

Articles récents