Ceux qui voyagent sur l’A1 en direction de Porto – Lisbonne doivent sortir à Pombal sur l’IC8, vers l’EN109 ou l’A17, puis entrer dans l’A1 à Fátima, via l’EN113, ou se diriger vers le sud sur l’A8 à Leiria. En sens inverse, vous devez choisir les mêmes itinéraires.

Ceux qui voyagent sur l’IC2 doivent utiliser l’EN109 et/ou l’A17, puis prendre l’IC2 à Pombal, s’ils vont du sud au nord.

En sens inverse, vous devez emprunter les mêmes itinéraires.

Selon le site Internet de l’Autorité nationale d’urgence et de protection civile, à 15h17, il y avait 232 personnels opérationnels au sol, soutenus par 64 véhicules et cinq moyens aériens.

Entre le 8 et dimanche, le Portugal était en état d’alerte en raison du risque d’incendie rural, étant passé en contingence lundi, une situation qui se maintiendra jusqu’à 23h59 vendredi, mais qui pourra être prolongée si nécessaire.

La déclaration de la situation d’urgence a été décidée en raison des prévisions météorologiques pour les prochains jours, qui indiquent une aggravation du risque d’incendie, avec des températures pouvant dépasser 45º dans certaines parties du pays, comme l’a déclaré samedi le ministre de l’Administration. Interne, José Luís Carneiro.

La situation d’urgence, qui correspond au deuxième niveau d’intervention prévu par la Loi fondamentale sur la protection civile, est déclarée lorsque, compte tenu de la survenance ou de l’imminence d’un accident grave ou d’une catastrophe, la nécessité d’adopter des mesures préventives et/ou de réaction spéciale mesures sont reconnues non mobilisées au niveau communal.

En raison de la situation à risque, le Portugal a activé le mécanisme européen de protection civile et la Commission européenne a mobilisé, dimanche, deux avions espagnols pour lutter contre les incendies sur le territoire portugais.

Les quartiers de Viana do Castelo, Braga, Porto, Vila Real, Bragança, Guarda, Castelo Branco et Portalegre sont sous avertissement rouge depuis 9h00 aujourd’hui, le plus grave, en raison du temps chaud, selon l’Institut portugais de la Mer et de l’Atmosphère (IPMA).

L’avertissement rouge, émis par l’IPMA, en raison de la persistance de valeurs extrêmement élevées de la température maximale, sera en vigueur jusqu’à 18h00 mercredi, puis passera à l’orange.

Selon l’IPMA, l’alerte rouge correspond à « une situation météorologique à risque extrême ».

Au vu des prévisions, la quasi-totalité du territoire du Portugal continental présente actuellement un risque maximal et très élevé d’incendie rural.

CEJ (CMP/DD) // SSS